Buettikeria
Accueil > Pachydeminae > Genera > paléo-oriental

Description. – Taille : 7 à 8 mm. Corps allongé, étroit. Dessus brun jaunâtre, brillant. Clypéus allongé à côtés assez droits, à bord antérieur bien incisé au milieu et denticulé fortement sur les côtés (fig. 471). Front densément pileux. Labre rectangulaire avec la marge antérieure bien droite et pileuse sur toute sa surface (fig. 472). Dernier article des palpes maxillaires subcylindrique. Antennes de 10 articles. Dernier article du funicule allongé, inséré à la base de la massue (fig. 473). Massue antennaire de 5 articles égaux, plus longue que le funicule. Marge antérieure du pronotum rebordée, avec un ourlet membraneux. Côtés du pronotum droits, subparallèles. Protibia bidenté (la dent basale à peine ébauchée) ou tridenté. Eperon interne du protibia inséré en avant de la dent médiane. Articles I-IV du protarse mâle fins, subcylindriques, sans brosses de soies en dessous (fig. 474). Métatibia très court, élargi à l’apex, avec une carène transverse entière ou non. Article I du métatarse pas plus long que le second. Griffes incisées à l’apex.

Femelle inconnue.

Genre endémique à l’Arabie.


2 espèces

Buettikeria Sabatinelli & Pontuale, 1998 : 140.

Buettikeria Sabatinelli & Pontuale ; Kral & Smetana, 2006 : 199.
Buettikeria Sabatinelli & Pontuale ; Lacroix, 2007 : 96.

Espèce type : Buettikeria graingeri Sabatinelli & Pontuale.


Tableau de détermination des espèces du genre

— Protibia avec la dent basale à peine ébauchée (fig. 480) ; côtés du pronotum assez droits (fig. 475) ; tête à pilosité peu dense (fig. 482) ; carène transverse du métatibia entière (fig. 477) …………………….…. graingeri

— Protibia avec la dent basale prononcée (fig. 479) ; côtés du pronotum plus arrondis (fig. 476) ; tête à pilosité dense (fig. 481) ; carène transverse du métatibia interrompue au milieu (fig. 478) ……………… echinocephala


Buettikeria echinocephala Nikolajev, 2003 : 117 (9 figs).

Buettikeria echinocephala Nikolajev ; Kral & Smetana, 2006 : 199.
Buettikeria echinocephala Nikolajev ; Lacroix, 2007 : 97.
Type au Al-Farabi Kazakh National University, Almaty, Kazakhstan.
Distribution.–  EMIRATS ARABES UNIS : Rub-al-Khali desert, au nord de Malaiha.

–---------------------------------------------------------------------------------------------

Buettikeria graingeri Sabatinelli & Pontuale, 1998 : 141 (fig. 84, 93-100).

Buettikeria graingeri Sabatinelli & Pontuale ; Keith, 2002 : 40 (citation Emirats arabes unis).

Buettikeria graingeri Sabatinelli & Pontuale ; Kral & Smetana, 2006 : 199.
Buettikeria graingeri Sabatinelli & Pontuale ; Lacroix, 2007 : 97.
Type au NHMB, Basel. Holotype mâle (Saudi Arabia, Rub al-Khali, 248 km S of Salwah, 70 m, 20-V-1985,
J. Grainger rec.) ; 2 paratypes (même indications) in coll. SNMNH et Sabatinelli.
Distribution. – ARABIE SAOUDITE : Rub-al-Khali desert, 248 km au Sud de Salwah, 70m (
J. Grainger, V-1985). EMIRATS ARABES UNIS : Ras al Khaimah, dunes (6/9-IV-1990, K. Mikkola rec., 1 ex.).


1.- Le statut des Melolonthinae et Pachydeminae d’Arabie a été révisé par Sabatinelli & Pontuale, en 1998, dans un article paru dans la « Fauna of Arabia », volume 17 (pages 104-146). Pour les Pachydeminae, les taxons présents dans la Péninsule arabique sont les suivants : Pachydema (Sparophysa) buettikeri n. sp. d’Oman (fig. 6, 61 à 67, 84, plates 7, 12), Tanyproctoides arabicus (Arrow, 1932) d’Arabie saoudite (fig. 68 à 75, 84, plate 8), Phalangonyx hadhramauticus Decelle, 1982 du Yemen (fig. 76-84, plate 9), Phalangonyx buettikeri n. sp. d’Arabie saoudite (fig. 84-92, plate 13), Buettikeria n. gen. graingeri n. sp. d’Arabie saoudite (fig. 84, 93-100, plates 10, 14-15). Ce sont donc, actuellement, cinq espèces (dont trois nouvelles) que l’on peut trouver dans cette région. Un tableau de détermination, incluant ces espèces, dont Canudema socotrae Lacroix et Tanyproctus puncticeps (Waterhouse), permet de les distinguer. Cette étude fournit aussi des éléments intéressants sur les caractères des sous-familles, des tribus et sur la zoogéographie des Melolonthidae pour cette région. Dans le paragraphe introductif sur les Pachydeminae, l’auteur indique que, dans le passé, les Pachydeminae étaient considérés comme une tribu des Melolonthinae mais que des études récentes ont démontré  que ce groupe est phylogénétiquement bien distinct du groupe des Melolonthinae et séparé de celui-ci après le Crétacé (Nikolajev, 1998 : Cretomelolonthini). Cent et une figures et 15 photos (habitus et biotopes) illustrent cet important article sur la faune arabique des Melolonthidae.

2.- 2003 :   Nikolajev décrit une nouvelle espèce appartenant au genre Buettikeria : echinocephala des Emirats Arabes Unis. La localisation est la suivante : Rub-al-Khali desert, 4 km NW of Malaiha, W foothill of Jebel Malaiha Mt. Range, ca 170 m, sands. 25°09’51″ N et 55°49’58″, date : 31-03-2003. Un mâle récolté par A.V. Gromov. Holotype au Al-Farabi Kazakh National University, Almaty, Kazakhstan. Neuf figures illustrent l’article dont une carte de répartition. Cette nouvelle espèce est comparée avec graingeri Sabatinelli & Pontuale et en diffère principalement par le protibia tridenté, les côté du pronotum plus arrondis, la tête à pilosité plus dense, la carène transverse du métatibia interrompue au milieu.