Puelchesia

Puelchesia

Accueil > Pachydeminae > Genera > néotropical

Description. – Corps allongé, étroit. Dessus brun clair. Petite taille, autour de 5 mm.

Clypéus peu allongé, largement circulaire, non incisé, à côtés légèrement relevés. Un sillon clypéo-frontal. Clypéus et front sur le même plan. Front ponctué. Pas de canthus oculaire. Yeux faibles. Pièces buccales atrophiées. Labre réduit, conique, peu visible. Labium réduit. Palpes labiaux absents. Maxilles réduites. Palpes maxillaires de 4 articles, le IV aussi long que les I-III réunis. Antennes de 8 articles, les III et IV cylindriques, le V court. Massue antennaire de 3 articles, pas plus longue que le funicule.

Pronotum convexe, aussi large que long, peu ponctué ; côtés convergents en partie antérieure ; angles antérieurs saillants ; marge antérieure concave, rebordée, avec un ourlet membraneux ; angles postérieurs arrondis. Côtés longuement ciliés, disque non cilié. Ecusson glabre, à apex arrondi.

Elytres convexes, allongés, à côtés subparallèles ; apex arrondi ; calus non saillants ; suture rebordée ; stries prononcées. Toute la surface ciliée. Pygidium oblique mais non rentré. Pénultième ventrite membraneux sur sa marge apicale.

Protibia allongé, tridenté, la dent basale faible. Un éperon interne assez long, situé au niveau de la dent médiane. Méso- et métatibia avec une carène transverse entière. Eperons des méso- et métatibia subcontigus ; ceux du métatibia situés de chaque côté de l’insertion tarsale. Métafémur allongé, non dilaté. Métatibia allongé, non fortement élargi à l’apex. Protarse long, à articles fins, non dilatés. Mésotarse allongé, plus long que le mésotibia. Métatarse allongé. Griffes des tarses égales, simples, graciles, symétriques.

Paramères simples, allongés, symétriques.

Femelle inconnue.

Puelchesia Ocampo & Smith, 2006 : 55.
P
uelchesia Ocampo & Smith ; Lacroix, 2007 : 386.

Espèce type : Puelchesia gracilis Ocampo & Smith.


1 espèce

Puelchesia gracilis Ocampo & Smith (564) (fig. 2387)

Puelchesia gracilis Ocampo & Smith, 2006 : 56.

Description. – Taille : 3,7 à 5,6 mm. Corps brun clair, tête et pattes d’un brun plus foncé. Dessus du corps brillant.

Tête glabre ; Clypéus peu ponctué, à surface plate, les côtés arrondis, le bord antérieur largement arrondi et non incisé en son milieu. Front à ponctuation forte et enfoncée. Sillon clypéo-frontal prononcé, complet. Article antennaire I robuste, le II globuleux, le V court, plus large que long. Massue antennaire de 3 articles égaux, peu longs, tomenteux sur les marges et à l’apex.

Pronotum à surface glabre, peu ponctuée. Ecusson petit, brillant, glabre, à apex arrondi.

Elytres à surface brillante, peu ponctuée, avec des soies fines et courtes présentes sur tout le disque et de longues soies sur les côtés. Elytres avec 9 stries.

Protibia assez fort, la dent basale faible, la médiane droite, l’apicale courbe. Protarse plus long que le protibia, l’article I pas plus long que le II. Mésotibia fin. Mésotarse 1,5 fois plus long que le mésotibia. Métatarse 1,7 fois plus long que le métatibia. Articles tarsaux avec de longues soies à leur apex.

Type au IADIZA (Instituto Argentino de Investigaciones de Zonas Aridas). Holotype mâle (4,8 mm) avec les étiquettes suivantes : Argentina : Mendoza, RP 20, 36 km W Pata Mora, S 36° 58’ 20’’ W 69° 06’ 19’’, Jan-7-2003, 1145 m, F.C. Ocampo, A.B.T. Smith // Puelchesia gracilis, Holotype, F.C. Ocampo and A.B.T. Smith. Soixante dix huit paratypes avec la même étiquette de localité dans différentes institutions : collection Smith (10), CMNC (10), CNCI (3), collection Ocampo (12), FMNH (2), IADIZA (12), MLPA (5), MNNC (5), UNSM (15), USNM (4).

Discussion. – La série typique de cette espèce a été récoltée dans un canyon près d’un lit asséché de rivière. A l’époque de cette récolte, le canyon était très sec. L’activité au point de vue insectes était pratiquement inexistante et seul Puelchellia gracilis fut récolté aux lampes de chasse. Cette espèce n’a pas été observée sur les plantes environnantes et rien n’est connu sur sa biologie. Altitude de la localité : 1145 m. Température moyenne annuelle entre 13 et 15°C. Steppe subtropicale arbustive du Monte avec un climat très sec et des précipitations annuelles de seulement 100 à 350 mm tombant pendant l’été. Espèce arbustive dominante : Larrea divaricata Cavanilles.

Distribution. – ARGENTINE : Province de Mendoza : Pata Mora (type et paratypes, 79 ex.) et d’autres exemplaires (35) dans différentes collections et provenant de Ranquil camino, Ranquil Norte, Barrancas, San Rafael, Punta del Agua, Sierra Chachahuen.