biographies
Accueil > Melolonthinae > Afrique > Biographies

Ancey César Marie Félix (1860-1906). Il a été, peu de temps, le conservateur de la collection entomologique de René Oberthür (1883, Rennes). Il a décrit de nombreuses espèces de coléoptères.

Arrow Gilbert John (1873-1948). Né et décédé à Londres. Après une carrière d’architecte, il obtint, en 1896, un poste dans l’équipe du département de Zoologie du Natural History Museum de Londres. Il prit sa retraite en 1938 mais continua à travailler comme bénévole au Museum jusqu’à sa mort. Il est bien connu pour ses quatre volumes de « Fauna of British India » traitant des Scarabaeidae (1910 : Cetoniinae, Dynastinae ; 1917 : Rutelinae, Euchirinae ; 1931 : Coprinae ; 1949 : Lucanidae, Passalidae). Seuls les Melolonthidae n’ont pas été traités car les types, pour la plupart préservés dans les Musées allemands n’étaient pas accessibles à l’époque où Arrow fit l’étude de cette faune indienne (première et deuxième guerres mondiales). Il fut un grand spécialiste des scarabaeidae et publia sur eux plus d’une centaine d’articles. Il fut, aussi, surtout vers la fin de sa vie, un systématicien « regroupeur » qui n’hésitait pas à mettre en synonymie de nombreux genres (dont par exemple Phyllophaga (Lachnosterna) américain avec Holotrichia asiatique ; Eulepida africain avec Lepidiota asiatique).

Benderitter Eugène (1869-1940). Né à Rouen et décédé à Amiens. Imprimeur au Mans puis à Amiens. Il a dirigé une revue intitulée « L’Ami des Sciences naturelles ». Il était spécialisé dans la systématique des Rutelidae. Sa collection de Rutelidae se trouve au musée de Tervuren.

Bezdek. Il travaille à l’Institute of Entomology de Branisovska en Tchéquie. Son centre d’intérêt est la systématique des Scarabaeoidea paléarctiques et orientaux. Il a publié plusieurs articles sur le genre Apogonia (Diplotaxini) dont un « Catalogue of Diplotaxini of the Old World, Zootaxa, 463 : 1-90 ».

Blanchard Charles Emile (1819-1900). Né et décédé à Paris. Il entra en 1834 au laboratoire d’Entomologie. Sous-aide-naturaliste en 1838, aide-naturaliste en 1841. Il rédigea en 1841 l’ouvrage « Histoire naturelle des animaux articulés, tome III : Orthoptères, etc…, 673p, 72 pl. » faisant suite aux ouvrages de Castelnau. Il rédigea également les deux premiers fascicules du « Catalogue de la collection entomologique, Ordre des Coléoptères » (Muséum d’Histoire naturelle de Paris, 1850, 1-128 et 129-240). Blanchard décrivit de nombreuses espèces nouvelles de coléoptères rapportées par les voyageurs ou explorateurs. Il fut nommé professeur puis directeur de la chaire d’entomologie au Muséum, qu’il occupa jusqu’en 1894. Parmi ses autres ouvrages : « Métamorphose, mœurs et instincts des insectes, 1868, 716 p., 40 pls. » et « Histoire naturelle des insectes, leurs mœurs … ou Traité élémentaire d’entomologie, 2 vols., 398 et 524 p., 20 pls. ». Devenu aveugle vers 1880, il continua tout de même à assumer plus ou moins ses tâches au laboratoire jusqu’en 1895 sans accepter d’être secondé ce qui occasionna une certaine dégradation dans la conservation des collections dont il était responsable.

Boheman Carl Heinrich (1796-1868). Né à Jönköping et décédé à Stockholm, Suède. Militaire et naturaliste suédois. Il décrivit de nombreux Scarabaeidae sud-africains dans « Insecta Caffraria Annis 1838-1845 a J.A. Wahlberg Collecta ». Après sa carrière militaire, il travailla au département d’entomologie du Naatural Museum de Stockholm et en devint le directeur en 1841. Sa collection se trouve au Museum de Stockholm.

Brenske Ernst (1845-1904). Né à Strasburg/Uckermark et décédé à Potsdam. Président de la Société entomologiqe de Potsdam. Spécialiste des Melolonthidae exotiques et grand collectionneur. Sa collection de Melolonthidae se trouve au MNHU, Berlin.

Burgeon Louis (1884-1947). Né à St. Gilles, Bruxelles et décédé à Tervuren. Il a étudié les collections du Musée du Congo (Tervuren) et décrivit de nombreuses nouvelles espèces de Melolonthidae en 1945 et 1946.

Burmeister Herman Carl Conrad (1807-1892). Né à Stralsund, Allemagne et décédé à Buenos Aires. Il reçut un diplôme de Docteur en Philosphie et Médecine de l’Université de Halle en 1829. Inspiré par les écrits de Alexander de Humboldt, il fit un voyage au Brésil de 1850 à 1852, ou il étudia l’histoire naturelle des Etats de Minas Gerais et de Rio de Janeiro.  En 1856, il retourna en Amérique du Sud pour étudier l’histoire naturelle de l’Argentine et de l’Uruguay. Il devint le Directeur du National Museum of Natural History de Buenos Aires en 1862 et jusqu’à sa mort.  Il s’intéressa à l’entomologie mais aussi à la paléontologie, l’ornithologie, la géologie. Son principal ouvrage d’entomologie est le « Handbuch der entomologie » (5 volumes, 1832-1855,  1 : entomologie générale,  2 (1, 2) : Hemiptera, Orthoptera, 3 : Lamellicornia Melitophila, 4 (1, 2) : Lamellicornia Anthobia et Phyllophaga, 5 : Lamellicornia Xylophila et Pectinicornia). Une grande partie de ses collections dont les types se trouve au Musée zoologique de Halle.

Castelnau François Louis Nompar de Caumont de Laporte comte de (1810-1880). Né à Londres et décédé à Melbourne. Il était le fils illégitime de la comtesse de Mesnard-La Barotière, veuve quand il naquit. Il a été dit que son père était le futur roi d’Angleterre Georges IV. Il a été membre fondateur de la Société entomologique de France. Il a rédigé les deux volumes sur les coléoptères de la série « Histoire naturelle des animaux articulés, Coléoptères, 2 vols., 564 et 565 p., 72 pls. ». Il fréquenta l’aristocratie française, fit plusieurs missions officielles et occupa le poste de Consul de France dans plusieurs pays : Brésil (1848), Afrique du Sud (1855), Siam (1858) et Australie (Melbourne, 1862). Il passa ses dernières années en Australie. Il posséda une importante collection de coléoptères qu’il enrichit au cours de ses nombreux voyages et postes et la légua au musée de Melbourne. Les doubles de sa collection avaient été vendus, en 1863, par le marchand Henry Deyrolle et comprenaient 55.000 espèces, 200.000 exemplaires dans 1200 cartons.

Decelle Jean (1925-1996). Entomologiste belge au Musée Royal de l’Afrique centrale, Tervuren. Il était spécialiste des Melolonthidae afrotropicaux et remis en ordre les collections du musée. Ses travaux portèrent d’abord sur les Leucopholini, Melolonthini et Pegylini. Il s’intéressa ensuite aux Schizonychini mais sa mort ne permit pas l’aboutissement de cette œuvre.

Duvivier Antoine (1859-1896). Décédé à Bruxelles. Ses collections de coléoptères du Congo se trouvent au Musée royal d’Histoire naturelle de Bruxelles.

Fahraeus Olof Immanuel von (1796-1884). Né à Slite auf Gotland et décédé à Stockholm. A été ministre d’Etat. Ses collections se trouvent en partie au Naturhist. Riksmus. de Stockholm et au Naturhist. Mus. de Göteborg.

Fairmaire Léon (1820-1906). Né et décédé à Paris. D’origine anglaise et issu d’une famille bourgeoise. Il occupa divers postes dans l’administration des hôpitaux et pratiqua en même temps un grande activité entomologiqe. Il prit sa retraite en 1878 et se consacra alors entièrement à l’entomologie. Il rédigea plus de 450 articles et décrivit plusieurs milliers de coléoptères du monde entier, à l’exception de l’Amérique du Nord et de l’Australie. Il fut, toutefois plus spécialisé pour les faunes provenant de Chine, de Madagascar et du continent africain. La plus grande partie de ses publications furent imprimées dans les « Annales de la Socié entomologique de France » et les « Annales de la Société entomologique de Belgique ». Ces descriptions courtes et peu précises, sans comparaison avec les espèces voisines, ne permettent pas de les utiliser pour reconnaître les espèces. Le seul recours aux types, s’ils sont encore présents, pemet de reconnaître ce qu’il a décrit. De plus, ses collections, entrées au MNHN, Paris, en plusieurs fois, sont dans un tel désordre qu’il est souvent très dificile de retrouver ce que l’on cherche en particulier les types dont l’étiquetage ne permet pas toujours de les distinguer.

Frey Georg (1902-1976). Né à München et décédé à Tutzing bei München. Riche industriel, il fut capable de créer son propre musée abritant ses nombreuses collections de coléoptères récoltés ou achetés dans le monde entier (Museum G. Frey). Il créa également la revue « Entomologische Arbeiten aus dem Museum G. Frey » dont 56 volumes sortirent entre 1950 et 1987. Il amassa une énorme collection de coléoptères estimée à 150.000 espèces dont 20.000 types. Une partie des trois millions de spécimens de son musée furent récoltés durant 36 expéditions à travers le monde. Frey était un spécialiste des Melolonthidae et Rutelidae et décrivit de nombreuses espèces nouvelles dans sa propre revue. Il publia 128 travaux principalement sur ces deux groupes. A sa mort, ses collections furent d’abord transportées au Zoologische Staatssammlung de Munich. Après quelques années de procès et batailles pour la succession, elles furent déposées, en 1996, au Naturhistorisches Museum de Basel, en Suisse. Une nécrologie et la liste de ses publications est parue, sous la plume de Gerhard Scherer, dans le volume 27 (1976 : VII-XXII) des « Entomologischer Arbeiten ».  

Gerstaecker Carl Eduard Adolf (1828-1895). Né à Berlin et décédé à Greifswald. Il travailla de 1857 à 1876 au Musée zoologique de Berlin. Puis il fut professeur à l’université de Greifswald. Il étudia les insectes récoltés par le baron von Decken durant une expédition à Zanzibar et le long des côtes de Tanzanie : « 1867 : Beitrag zur Insekten-Fauna von Zanzibar, nach dem während der Expedition des Baron v.d. Decken gesammelten Material zusammengestellt. Archiv für Naturgeschichte, 33 (1) : 1-49 » et « 1873 : Die Gliederthier Fauna des Sansibar-Gebietes, nach dem von Dr. O. Kersten während der v. d. Decken’schen Ost Afrikanische Reisen. 1-542, 18 pl. col. Leipzig : C.F. Winter ».

Gridelli Eduardo (1895-1958). Né et décédé à Trieste.

Harrison James du Guesclin. Entomologiste au Transvaal Museum, Pretoria. Il entreprend, depuis quelques années, l’étude des Leucopholini africains. Ses premières études sur ce sujet sont des révisions des genres Rhabdopholis et Asthenopholis. Il s’intéresse également à d’autres groupes de Scarabaeidae (Coprinae et Dynastinae), toujours pour la faune sud-africaine.

Hope Frederic William (1797-1862). Né à Londres. Professeur de Zoologie à Oxford. Il a été le fondateur du Department of Entomology à l’Université d’Oxford. Son intérêt pour les insectes débuta vers 1817 et s’orienta plus particulièrement vers les coléoptères. Sa collection d’insectes comprenant 31 cabinets de 964 tiroirs et sa bibliothèque de 1800 ouvrages furent léguées à l’Université en 1849. Cette collection intégrait des spécimens des collections de Donovan, Stephens, Marsham et Wollaston. Elle comprenait aussi de nombreux types. Il a été le fondateur de la Zoological Society of London  et aussi de la Société entomologique de Londres (1833). Son ouvrage principal est : « 1837-1840, The Coleopterist’s Manual, 3 tomes ».

Karsch Ferdinand Anton Franz (1853-1936). Né à Münster et décédé à Berlin. Il fut conservateur au Musée zoologique de Berlin. Collections au MNHU Berlin.

Klug Johann Christoph Friedrich (1775-1856). Né et décédé à Berlin. Il fut directeur du Musée zoologique de Berlin. Ses apports pour la faune des Coléoptères africains furent : « Diagnosen neuer Coleoptera aus Mossambique. Bericht der Akademie der Wissenschaften : 643-660 » et « Coleoptera [in] Peters, Naturwissenschaftliche Reise nach Mossambique auf Befehl seiner Majestät des Königs Friedrich Wilhem IV in den Jahren 1842 bis 1848 ausgeführt. Zoologie V – Insecten und Myriapoden. I-XXI  + 1-348, 20 pl. col., Berlin ».

Kolbe Hermann Julius (1855-1939). Né à Halle/Westfalen et décédé à Berlin. Il fut responsable des collections entomologiques au Musée zoologique de Berlin de 1890 à 1921. Parmi la foule d’articles qu’il rédigea, il fit paraître, entre 1883 et 1914, une quinzaine d’articles décrivant des Melolonthinae africains. Ses principaux ouvrages sont : « 1893 : Einführung in die Kenntnis der Insekten. I-XII + 1-709, 324 fig. Berlin : Dümmlers. 1897 : Coleopteren aus Deutsch-Ost-Afrika. Deutsch-Ost-Afrika Wissenschaft. Forschungresultate, band IV, pars 6 : 1-367, 4 pl. ». Les types de sa collection sont au MNHU Berlin.

Lacroix Marc André (1945-). Né à Lyon. Entomologiste amateur spécialisé dans l’étude des Melolonthidae. Il s’est intéressé d’abord à la faune de Madagascar et lui a consacré deux ouvrages sur les Melolonthidae et les Hopliidae malgaches. Ses recherches se sont orientées, par la suite, vers la faune afrotropicale avec la rédaction de nombreux articles sur les Pachydeminae et les Melolonthinae. Il est l’auteur d’un « Genera des Pachydeminae du Monde » reprenant tout ce qui est connu sur cette sous-famille. Sa bibbliographie complète est indiquée en début de ce volume. Ses articles et ouvrages sont illustrés de nombreuses figures qui révèlent l’époque où l’auteur avait entrepris des études artistiques. Il a été fonctionnaire au Ministère de la Justice de 1968 à 2005.

Lansberge Johan Wilhelm van (1830-1905). Né à Santa Fé de Bogota, Colombie et décédé à Menton, France. Il fut gouverneur général des Indes néerlandaises de 1875 à 1881. il décrivit de nombreux coléoptères exotiques provenant surtout du sud-est asiatique. Ses articles importants sont : « Monographie des Onitides, 1875, 148p. » ; « Les Coprides de la Malaisie, 1886, 25p. ». Il rédigea aussi quelques articles sur des coléoptères rapportés d’Afrique par Révoil (pays des Somalis, 1882), par Veth et van der Kellen (1886). Ses collection, via Oberthür (1952) sont au MNHN Paris. Une autre partie est au Musée royal d’Histoire naturelle de Bruxelles.

Linell Martin Larsson (1849-1897). Né à Grönby, Suède et décédé à Washington, USA. Il fut employé au NMNH, Washington. Il étudia plus particulièrement les coléoptères nord-américains. Sa collection est au National Museum of Natural History de Washington.

Moser Julius (1863-1929). Décédé à Kötzschenbroda. Il fit l’acquisition de très nombreux coléoptères Melolonthidae et Cetoniidae. Sa collection, une des plus importantes de l’époque, se trouve (1926) au MNHU, Berlin. Il décrivit, entre 1911 et 1925, un très grand nombre de Melolonthidae de toutes les régions du Globe. Malheureusement, ses descriptions sont le plus souvent faites sans étude comparative avec les espèces voisines et sans travail de synthèse. Il est donc difficile de s’y retrouver au sein de cette masse de descriptions et seul l’examen des types permet de vraiment reconnaître ces espèces décrites.

Nonfried Anton Franz (1854-1923). Coléoptériste, il étudia les Scarabaeidae et plus spécialement les Rutelinae. Une partie de sa collection est au MNHU, Berlin.

Péringuey Louis Albert (1855-1924). Né à Bordeaux, France et décédé à Cape Town, Afrique du Sud. De parenté basque, il participa, à l’âge de 15 ans, à la guerre franco-allemande de 1870. Il voyage en Gambie et à l’île Maurice. Puis, à l’âge de 23 ans, il s’établit à Cape Town comme professeur de français. Durant la période 1882-1884, il réorganise les collections de coléoptères du South African Museum en tant que bénévole. En 1884, il est recruté comme assistant parmi l’équipe du Museum. Après 12 ans de service au sein du Museum, il est nommé « Assistant Director » (1896) puis Directeur (1906) jusqu’à sa mort. Il fut un pionnier de l’entomologie systématique pour l’Afrique du Sud.

Quedenfeldt Friedrich Otto Gustav (1817-1891). Né à Graudenz et décédé à Berlin. Carrière militaire de 1834 à 1874. Major général de l’armée allemande. Il étudia la faune des coléoptères africains, principalement d’après les récoltes de Falkenstein (Congo), von Mechow (Angola, Quango), Wissmann (Kassai expedition), Hildebrandt, Buchner. Il rédigea une quarantaine d’articles pour décrire les nouvelles espèces rapportées par ces expéditions africaines. Sa collection, via Oberthür (1952), se trouve principalement au MNHN, Paris ; une plus faible partie au MNHU, Berlin. Il eut un fils Max, également entomologiste et militaire, né en 1851 à Glocau et décédé la même année en 1891 à Berlin.

Ritsema Cornelius (Conrad) (1846-1929). Collection au Rijksmus. Nat. Hist. de Leiden.

Thomson James (-1897). Citoyen américain établi à Paris. Riche collectionneur de coléoptères. Dans le premier volume des « Archives entomologiques », il a publié le « Voyage au Gabon » (Histoire naturelle des insectes et des arachnides recueillis pendant un voyage fait au Gabon en 1856 et 1857 par M. Henry C. Deyrolle, 1858, 456 pages, 14 planches). Il publia également d’autres travaux importants comme : « Essai d’une classification de la famille des Cerambycides » (1860, 396 pages, 3 planches), ainsi que le « Systema Cerambycidarum » (1866, 540 pages) (voir Cambefort, 2006 : 299-301).


Cette biographie reprend tous les auteurs ayant décrit des Melolonthinae africains.