apogonia-espèces
Accueil > Melolonthinae > Afrique > Diplotaxini > Apogonia

Apogonia acutangularis Kolbe, 1899 (2) (fig. 1135)

 Apogonia acutangularis Kolbe, 1899 : 40, 41, 48 (femelle).

Apogonia aenea Moser, 1918 (3) (figs. 215, 1136)

 Apogonia aenea Moser, 1918 : 234.

 Apogonia aenea Mos. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 11 (description).

 Apogonia aenea Moser ; Bezdek, 2004 : 6.

Diagnose. – Taille : 8 à 9,5 mm. Dessus noir bronzé, luisant (fig. 1136). Forme assez robuste. Clypéus court, à bord antérieur sinué et côtés obliques, à ponctuation serrée. Front avec une dépression vers l'avant. Angles antérieurs du pronotum aigus, prononcés. Ponctuation du pronotum forte, profonde. Ecusson entièrement ponctué. Ponctuation élytrale forte. Côtes élytrales peu visibles. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté, la dent basale très faible. Protarse mâle court, à articles fins. Paramères (fig. 215).

Type au MNHU, Berlin. N.-W. Rhodesia.

Distribution. – RDC (Zaïre) (Burgeon) : Kisantu (05°05’S 15°05’E) ; Léopoldville (Kinshasa) 04°18’S 15°18’E) ; Kondue (05°00’S 23°25’E) ; Kaniama (07°30’S 24°10’E) ; Kapanga (08°20’S 22°34’E) ; Tshibamba (09°10’S 22°35’E) ; région du Kasai ; Tshibalaka (08°30’S 23°00’E) ; Kafakumba (09°41’S 23°44’E) ; Sandoa (09°45’S 22°50’E) ; Loashi (01°21’S 28°47’E, Kivu) ; Katanga ; Elisabethville (Lubumbashi) (11°40’S 27°29’E) ; Katentania (10°20’S 25°55’E) ; Lubundi ( ?) ; Kalunkumia (10°50’S 26°50’E) ; Ngaye ( ?).

RCA : La Maboke (03°54’N 17°56’E, V-1964, J. Carayon).

ZAMBIE (Moser, 1918, Type, MNHU).

Apogonia affinis Kolbe, 1883 (4) (figs. 173, 1137)

 Apogonia affinis Kolbe, 1883 : 20.

 Apogonia affinis Kolbe ; Ritsema, 1891 : 93 (Chinchoxo).

 Apogonia affinis m. ; Kolbe, 1899 : 40, 41, 50.

 Apogonia affinis Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 136.

 Apogonia affinis Klb. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 9 (description).

 Apogonia affinis Kolbe ; Bezdek, 2004 : 7.

 Apogonia congoana Duvivier, 1891 : 418 (Boma, Dugniolle ; Landana, Dr. Petit).

 Apogonia congoana Duviv. ; Duvivier, 1892 : 281 (redescription).

 Apogonia congoana Duviv. ; Ritsema, 1896 : 55 (Congo).

 A. congoana Duvivier ; Kolbe, 1899 : 40, 50 (synonyme de affinis).

 Apogonia congoana Duvivier ; Dalla Torre, 1912 : 137 (=affinis Kolbe ?).

 Apogonia congoana Duvivier ; Burgeon, 1945 : 9 (synonyme de affinis).

 Apogonia congoana Duvivier ; Bezdek, 2004 : 7 (synonyme de affinis).

Diagnose. – Taille : 7,5 à 9 mm. Dessus d'un brun rougeâtre, luisant, faiblement métallique à l'avant. Clypéus tronqué, à bord antérieur droit et côtés droits et obliques. Sillon clypéo-frontal effacé. Ponctuation du clypéus granuleuse, dense et fine ; celle du front fine et espacée. Angles antérieurs du pronotum faibles. Côtes élytrales peu prononcées. Ponctuation élytrale enfoncée, légèrement riduleuse. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté, la dent basale faible, la médiane allongée, peu rapprochée de l'apicale. Protarse mâle à articles fins. Paramères (fig. 173).

Types. – affinis : MNHU, Berlin ; Chinchoxo, Congo, 8 mm, Falkenstein.

 congoana : ISNB, Bruxelles ; Congo.

Distribution. – ANGOLA : Dongo (14°35’S 15°43’E) ; Coubango (fleuve, frontière Angola/Namibie) ; Benguela (12°36’S 13°13’E) ; Cubia (Cumbia) (11°10’S 14°35’E).

RDC (Zaïre) : Boma, Boma-Coquilhatville (05°51’S 13°03’E, 10-XII-1976, 4 ex., coll. M. Lacroix) ; Kisantu (05°05’S 15°05’E) ; Léopoldville (Kinshasa) (04°18’S 15°18’E) ; Mayombe (05°00’S 13°00’E) ; Benza Masola (05°04’S 13°14’E) ; Congo da Lemba (04°18’S 15°18’E) ; Nsiamfumu (05°50’S 12°17’E, XII-1976, 8 ex., coll. M. Lacroix).

RPC (Brazzaville) : Malembe (04°10’S 12°47’E, région du Niari).

Apogonia africana Castelnau, 1840 (5) (fig. 1138)

 Apogonia africana Castelnau, 1840 : 141 (Sénégal).

 Apogonia africana Lap. De Casteln. ; Blanchard, 1851 : 229 (Sénégal).

 Apogonia africana Laporte de Castelnau ; Burmeister, 1855 : 259 (Senegambien).

 Apogonia africana Casteln. ; Gemminger & Harold, 1869 : 1156 (Senegal).

 Apogonia africana Castl. ; Quedenfeldt, 1884 : 312 (Quango).

 Apogonia africana Casteln. ; Ritsema, 1891 : 93 (Senegal).

 Apogonia africana Castelnau ; Kolbe, 1899 : 40, 41, 49.

 Apogonia africana Cast. ; Dalla Torre, 1912 : 136.

 Apogonia africana Laporte de Castelnau ; Bezdek, 2004 : 7.

Diagnose. – Taille : 10 à 11 mm. Dessus noirâtre ou d'un brun cuivreux foncé, glabre (fig. 1138). Bord antérieur du clypéus largement arrondi, les côtés assez droits. Ponctuation du clypéus granuleuse, très serrée. Ponctuation du front forte, assez dense. Tête non pileuse. Pronotum court, bien transverse ; angles antérieurs faibles ; marge antérieure finement rebordée ; disque à ponctuation forte et enfoncée. Ecusson peu ponctué. Elytres à côtes prononcées et à forte ponctuation rugueuse. Pygidium à ponctuation dense et rugueuse. Protibia tridenté, la dent basale très faible, la médiane longue et droite, assez éloignée de l'apicale, celle-ci allongée et courbée. Protarse court, à articles II-IV du mâle légèrement dilatés.

Type. –  MNHN ( ?). “Sénégal”.

 Distribution. – SÉNÉGAL : Casamance (12°30’N 16°00’W, Castelnau ; Kolbe) ; Pembey (?) (1945, Risbec rec.) ; Missira (13°40’N 16°30’W, 9-X-1980, Sigwalt rec.).

Apogonia amitina Kolbe, 1899 (6)

 Apogonia amitina Kolbe, 1899 : 40, 41, 50 (femelle).

 Apogonia amitina Kolbe ; Ritsema, 1904 : 111 (Cameroon).

 Apogonia amitina Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 136.

 Apogonia amitina Kolbe ; Bezdek, 2004 : 8.

Diagnose. – Taille : 7,5 mm. Forme oblongo-ovale. Dessus du corps rouge ferrugineux, glabre. Bord antérieur du clypéus bisinué. Pronotum et élytres à ponctuation peu prononcée. Protibia bidenté.

Type au MNHU, Berlin. “Kamerun”, 1 femelle de 7,5 mm, Karstenssen.

 Distribution. – CAMEROUN (1 femelle, Karstenssen, MNHU).

Apogonia australensis Lacroix, 2008 (7) (figs. 190, 192, 194, 196, 198, 200, 1139)

Apogonia australensis Lacroix, 2008b : 112.

Description (femelle). – Taille : 5 à 6,5 mm. Corps court, bien ovalaire. Dessus d'un noir profond, brillant, non pileux (fig. 1139). Rapport longueur/largeur = 1,7.

 Clypéus court, à côtés obliques, assez droits et bord antérieur large et droit ; disque à ponctuation granuleuse et serrée (fig. 190). Rapport longueur/largeur = 4. Sillon clypéo-frontal très finement marqué. Front non déprimé, à ponctuation fine et espacée. Tête non pileuse.

 Pronotum peu transverse, plus long que la tête ; côtés arrondis ; angles antérieurs assez prononcés ; marge antérieure très finement rebordée ; disque à ponctuation fine et serrée. Ecusson pas plus long que large, peu ponctué (fig. 198).

 Elytres à suture bien rebordée ; côtes élytrales bien indiquées ; ponctuation enfoncée et serrée, non riduleuse (fig. 194). Pygidium court, bien ponctué, à fine et courte pilosité (fig. 200). Métasternum et ventrites à pilosité très fine et courte, espacée. Côtés de l'abdomen non carénés.

 Protibia bidenté, la dent basale courte, l'apicale un peu courbe (fig. 192). Eperon interne très court. Protarse assez court, à articles fins. Griffes petites, fines, à dent interne proche de l'apicale et fine (fig. 196).

 Mâle inconnu.

Type au MNHU, Berlin. Holotype femelle (6,5 mm) avec les étiquettes suivantes : Südafrika, 5-xii-1985, KwaZulu-Natal, Hluhluwe Game Res., 28°02'S/32°05'E, leg. F. Koch (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia australensis n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m).

Un paratype femelle (5 mm) avec les étiquettes suivantes : Zimbabwe, 11.-12.xii.1993, 17°53'S/25°49'E, Victoria Falls : Zambesi-NP-Camp, lux, leg. M. Uhlig (i) // Paratype (rouge) (i) // Apogonia australensis n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m).

Distribution. – ZIMBABWE : Victoria Falls (17°53'S 25°49'E, 11/12-XII-1993, 1 femelle, M. Uhlig rec., MNHU).

AFRIQUE DU SUD : Natal, Hluhluwe Game Reserve (28°02'S 32°05'E, 5-XII-1985, 1 femelle, F. Koch, MNHU).

Apogonia becqueti Burgeon, 1945 (8) (fig. 1140)

 Apogonia Becqueti Burgeon, 1945 : 3 (clé), 12 (description).

 Apogonia becqueti Burgeon ; Bezdek, 2004 : 10.

Diagnose. – Taille : 6 à 7,5 mm. Dessus brun rougeâtre ou noirâtre, brillant (fig. 1140). Forme allongée, assez étroite. Clypéus en court trapèze, à bord antérieur droit, côtés obliques, légèrement arrondis. Angles antérieurs du pronotum aigus. Ponctuation du pronotum assez forte et abondante. Côtes élytrales peu marquées. Ponctuation élytrale forte et serrée. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia bidenté. Protarse mâle à articles II-III un peu élargis.

Type au MRAC, Tervuren. Kigali, IX-1933 ; Gabiro, 1934, Verhulst ; forêt de Kawa, IV-1929, Collart.

Distribution. – RDC (Zaïre) : forêt de Kawa ( ?) (IV-1929, Collart, MRAC).

RWANDA (Burgeon) : Kigali (01°58’S 30°05’E, IX-1933, MRAC) ; Gabiro (02°25’S 30°25’E, 1934, Verhulst, MRAC).

OUGANDA : Kabalega national Park (02°20’N 31°30’E, IV-1971, 1 ex. coll. M. Lacroix).

Apogonia bomuana Brenske, 1899 (9)

 Apogonia bomuana Brenske, 1899 : 383.

 Apogonia bomuana Brenske ; Ritsema, 1904 : 112 (W. Africa).

 Apogonia bomuana Brenske ; Dalla Torre, 1912 : 136 (M'Bomu).

 Apogonia bomuana Brsk. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 10 (description).

 Apogonia bomuana Brenske ; Bezdek, 2004 : 12.

Diagnose. – Taille : 8,5 à 10 mm. Dessus noir brunâtre, luisant, à faible reflet métallique. Forme large, ovalaire. Clypéus arqué, non tronqué à l'apex, à ponctuation serrée. Angles antérieurs du pronotum aigus. Elytres à ponctuation forte, abondante. Côtés de l'abdomen carénés. Protibia tridenté.

Type au MNHU, Berlin. “Ober M’Bomu”.

 Distribution. – RDC (Zaïre) : M’Bomu (rivière) (04°40’N 23°00’E, frontière entre RDC et RCA) ; région de Sassa (05°05’N 25°30’E) ; Amadi (03°35’N 26°50’E) ; Bongia ( ?) ; Faradje (03°45’N 29°42’E) ; Mauda (04°05’N 27°41’E, Haut Uele) ; Arebi (02°45’N 29°35’E).

Apogonia burgeoni Bezdek, 2004 (10) (fig. 1141)

 Apogonia Moseri Burgeon, 1945 : 3 (clé), 5 (description) (nec Ritsema, 1912).

 Apogonia burgeoni Bezdek, 2004 : 13 (nom. nov.).

Diagnose. – Taille : 8,5 mm. Dessus noir luisant, avec parfois un faible reflet métallique, glabre (fig. 1141). Forme trapue. Clypéus arqué devant, à forte ponctuation ; bord antérieur arrondi à côtés droits. Sillon clypéo-frontal peu visible. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum forte et serrée. Côtes élytrales peu prononcées. Ponctuation élytrale forte, serrée mais non rugeuse. Côtés de l'abdomen carénés. Protibia tridenté, la dent basale assez faible. Protarse mâle à articles II-III élargis.

Type au MRAC, Tervuren. "Dungu-Niangara et Doruma", 1 mâle, V-1912, Mme Hutereau ; 2 femelles, Tuku, III-1919, R.P. Van den Plas.

 Distribution. – RDC (Zaïre) : Dungu (03°35’N 28°35’E, Orientale, 1 mâle, V-1912, Mme Hutereau, MRAC) ; Tuku (03°46’S 23°53’E, Kasai oriental, III-1919, R.P. Van den Plas, MRAC).

RCA : Bambari (05°45’N 20°40’E, III-1963, 2 ex.).

Apogonia coiffaiti Lacroix, 2008 (11) (figs. 150-160)

Apogonia coiffaiti Lacroix, 2008b : 107.

Description (femelle). – Taille : 10 mm. Corps ovalaire assez massif. Rapport longueur/largeur = 2. Dessus marron orangé assez clair, brillant, non pileux.

Tête large. Clypéus très court, à côtés obliques et droits et bord antérieur large et droit (fig. 1) ; disque à ponctuation râpeuse très serrée (fig. 150). Rapport largeur/longueur du clypéus = 6. Sillon clypéo-frontal bien marqué. Front légèrement déprimé en son milieu, à ponctuation irrégulière, enfoncée, moins dense que celle du clypéus. Tête non pileuse.

 Pronotum bien transverse, pas plus long que la tête ; côtés très légèrement droits en partie antérieure ; angles antérieurs prononcés ; marge antérieure bien rebordée en son milieu ; disque à ponctuation assez fine et serrée (fig. 151). Ecusson un peu plus large que long, bien ponctué (fig. 158).

 Elytres à suture largement rebordée ; côtes élytrale fines, peu visibles ; ponctuation forte, enfoncée, serrée mais non riduleuse (fig. 160). Pygidium à ponctuation forte. Métasternum et ventrites à pilosité fine, très courte, peu dense (fig. 155). Côtés de l'abdomen non carénés.

 Protibia bidenté, la dent basale courte, l'apicale courte et peu courbée (fig. 152). Eperon interne très court. Protarse court, à articles I-IV très légèrement dilatés (fig. 153). Mésotarse court, à articles fins (fig. 156). Métatarse un peu plus long, à articles fins (fig. 157). Griffes petites, fines, légèrement courbées, à dent interne proche de l'apicale et un peu plus forte que celle-ci (fig. 154).

 Mâle inconnu.

Type au MNHN, Paris. Holotype femelle (10 mm) avec les étiquettes suivantes : Makokou, 230, 26-3-65, H. Coiffait (i) // Mission biologique au Gabon, PP Grassé Directeur (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia coiffaiti n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m).

Distribution . – GABON : Makokou (00°40’N 12°50’E, 26-III-1965, femelle holotype, MNHN).

Discussion. – Le taxon coiffaiti ne ressemble à aucune des espèces décrites du Gabon et des pays voisins (RCA, RDC et RPC). Les autres espèces que l'on peut trouver au Gabon sont les suivantes : colini Moser, 1918, cupreicollis Blanchard, 1851, nitidula Thomson, 1858, sulcata Kolbe, 1899, virescens Duvivier, 1891. Il est à souligner que les femelles des espèces du genre Apogonia sont plus fréquemment récoltées que les mâles et que de nombreuses espèces n'ont été décrites que sur des femelles.

Apogonia colini Moser, 1918 (12)

 Apogonia Colini Moser, 1918a : 237 (Kamerun, Joko, L. Colin).

 Apogonia colini Moser ; Decelle, 1972 : 937 (Bilagone, Noya au Gabon).

 Apogonia colini Moser ; Bezdek, 2004 : 15.

Diagnose. – Taille : 7 à 10 mm. Ressemble à virescens Duvivier. Dessus brun à reflets bronzés ou cuivreux, très brillant. Bord antérieur du clypéus profondément sinué, les côtés arrondis. Tête à forte ponctuation. Angles antérieurs du pronotum très peu prononcés. Ponctuation du pronotum forte. Elytres à forte ponctuation. Côtes élytrales très peu visibles. Côtés de l'abdomen carénés. Protibia bidenté. Protarse mâle à articles légèrement dilatés.

Type au MNHU, Berlin. “Kamerun, Joko”, L. Colin leg.

 Distribution. – CAMEROUN : Joko (03°26’N 14°55’E, Colin, MNHU).

GABON : Ogooué N'Kogo (N’Komo) (00°12’N 09°50’E, 1902, J. Bouyssou) ; rivière Bilagone (1 ex., J. de Muizon, MNHN) ; rivière Noya (1 ex., J. de Muizon, MNHN).

Apogonia congoensis Moser, 1918 (13) (fig. 1142)

 Apogonia congoensis Moser, 1918b : 235 (Congo).

 Apogonia congoensis Mos. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 9 (description) (non vu).

 Apogonia congoensis Moser ; Bezdek, 2004 : 15.

Diagnose. – Taille : 8 mm. Dessus brun rougeâtre luisant, légèrement métallique (fig. 1142). Forme courte, ovalaire. Clypéus largement arrondi, côtés un peu droits, fortement ponctué. Angles antérieurs du pronotum aigus. Ponctuation du pronotum assez grosse, peu dense. Elytres à forte ponctuation subrugueuse. Côtes élytrales peu convexes, peu visibles. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté. Protarse mâle à articles fins.

Type au MNHU, Berlin. “Congo”, 8 mm.

 Distribution. – RDC (Zaïre) : Mutwanga, nord Kivu (00°25’N 29°45’E, VII-1973, 3 ex., coll. M. Lacroix).

Apogonia contracta Kolbe, 1899 (14)

 Apogonia contracta Kolbe, 1899 : 40, 41, 53.

 Apogonia contracta Kolbe  ; Ritsema, 1904 : 112 (W. Afrika).

 Apogonia contracta Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 137.

 Apogonia contracta Kolbe ; Bezdek, 2004 : 16.

Diagnose. – Taille : 6-6,5 mm. Dessus brun foncé à faible reflet métallique, glabre. Bord antérieur du clypéus bisinué. Sillon clypéo-frontal faible. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum forte et dense. Côtes élytrales saillantes. Ponctuation élytrale forte, rugueuse. Protibia tridenté, la basale faible.

Type au MNHU, Berlin. “Togo, station Bismarckburg”, IV und V-1893, Stationschef L. Conradt.

 Distribution. – TOGO : Bismarckburg (08°11’N 00°41’E, Type, MNHU).


 Apogonia convexa Moser, 1918a : 236.

 Apogonia convexa Moser ; Bezdek, 2004 : 16.

Diagnose. – Taille : 7,5 mm. Forme ovalaire, brève. Dessus d'un noir brillant (fig. 1143). Bord antérieur du clypéus largement arrondi. Angles antérieurs du pronotum prononcés. Ponctuation du pronotum fine et espacée. Côtes élytrales peu distinctes. Ponctuation élytrale forte. Protibia bidenté. Protarse mâle à articles non dilatés.

Type au MNHU, Berlin. “Congo français, Fort Sibut”, 7,5 mm.

 Distribution. – RCA : Fort Sibut (05°44’N 19°05’E, Type, MNHU).

RPC : Makoua (00°00’ 15°40’E, II-1973, J.F. Cornic rec.).

Apogonia cupreicollis Blanchard, 1851 (16) (fig. 1144)

 Apogonia cupreicollis Blanchard, 1851 : 229 (Gabon).

 Apogonia cupreicollis Blanchard ; Burmeister, 1855 : 259 (Gaboon).

 Apoognia cupreicollis Blanch. ; Gemminger &Harold, 1869 : 1156 (Gabon).

 Apogonia cupreicollis Blanch. ; Ritsema, 1891 : 94 (Gabon).

 Apogonia cupricollis (sic) ; Heller, 1897 : 8.

 Apogonia cupreicollis Blanchard ; Kolbe, 1899 : 40, 41, 54.

 Apogonia cupreicollis Blanch. ; Brenske, 1903 : 91.

 Apogonia cupreicollis Blanch. ; Ritsema, 1904 : 115 (W. Africa).

 Apogonia cupreicollis Blanch. ; Dalla Torre, 1912 : 137.

 Apogonia cupreicollis Blanch. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 13 (description).

 Apogonia cupreicollis Blanchard ; Decelle, 1966 : 1701 (Odzala, XI-63).

Apogonia cupreicollis Blanchard ; Decelle, 1972 : 937 (Gabon).

 Apogonia cupreicollis Blanchard ; Girard & Lecordier, 1979 : 353 (écologie).

 Apogonia cupreicollis Blanchard ; Bezdek, 2004 : 17.

 Apogonia piluloides Thomson, 1858 : 59 (Sénégambie portugaise).

 Apogonia piluloides Thoms. ; Gemminger & Harold, 1869 : 1156 (Gabon).

 Apogonia piluloides Thoms. ; Ritsema, 1891 : 96 (Gabon).

 A. piluloides Thoms. ; Kolbe, 1899 : 40, 54 (synonyme de cupreicollis).

 A. piluloides J. Thoms. ; Dalla Torre, 1912 : 141 (=cupreicollis Blanch. ?).

 Apogonia piluloides Thomson ; Bezdek, 2004 : 17 (synonyme).

Diagnose. – Taille : 7 mm. Dessus noir luisant, à léger reflet vert métallique ou cuivreux (fig. 1144). Forme peu arrondie. Clypéus en arc légèrement tronqué devant. Angles antérieurs du pronotum presque droits, vifs et avancés. Ponctuation du pronotum profonde et abondante. Ponctuation des élytres forte. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté, la dent basale très faible, la médiane et l'apicale courtes et rapprochées.

Types. – cupreicollis : Holotype au MNHN, Paris. Gabon, 7 mm.

 piluloides : ISNB, Bruxelles. Sénégambie portugaise.

Distribution. – RDC (Zaïre) (Burgeon) : Boma (05°51’S 13°03’E) ; Tshela (05°00’S 12°50’E) ; Ganda Sundi (04°52’E 12°52’E) ; Mangembo (04°36’S 14°16’E) ; Thysville (05°15’S 14°54’E) ; Kisantu (05°05’S 15°05’E) ; Lemfu (05°18’S 15°13’E) ; Léopoldville (Kinshasa) (04°18’S 15°18’E) ; Leverville (Lusanga) (06°10’S 23°25’E) ; Bokala (00°15’S 19°35’E) ; Tua (03°40’S 16°40’E) ; Kimbau (03°40’S 17°31’E) ; Luebo (05°21’S 21°25’E) ; Tshikapa (06°25’S 20°48’E) ; Komi (03°22’S 23°46’E) ; Kondue (05°00’S 23°25’E) ; Bamania (Mbandaka) (00°01’N 18°19’E) ; Eala (00°40’N 18°16’E) ; Brédo ; Bomputu (00°20’S 20°06’E) ; Flandria (Boteka) (00°19’S 19°06’E) ; Bokuma (02°26’N 27°57’E) ; Bokote (00°10’S 20°10’E) ; Boende (00°12’S 20°50’E) ; Bomboma (02°20’N 18°50’E) ; Lulonga (00°35’N 18°25’E) ; Libenge (03°39’N 18°38’E) ; Karawa (03°15’N 20°20’E) ; Bumba (02°11’N 22°28’E) ; Buta (02°50’N 24°40’E) ; Aketi (02°40’N 23°45’E) ; Dingila (03°38’N 26°04’E) ; Bambesa (03°25’N 25°38’E) ; La Kulu (Kulu) (03°25’N 23°40’E) ; Watsa (03°05’N 29°35’E) ; Nioka (02°10’N 30°39’E) ; Barumbu (01°23’N 23°51’E) ; Stanleyville (Kisangani) (00°31’N 25°11’E) ; Elisabethville (Lubumbashi) (11°40’S 27°29’E) ; Yambuya (01°20’N 24°35’E) ; Yangambi (00°40’N 24°30’E) ; Kongolo (deux localités au Katanga ?).

GABON : Bas-Ogooué, entre Lambaréné et la mer (00°50’S 09°40’E, 1901, Haug) ; Cap Estérias, 30 km N.-W. de Libreville (00°40’N 09°20’E, 15/20-IX-1969, 58 ex., A. Villiers, MNHN) ; forêt de la Mondah, 15 km N.-W. de Libreville (00°35’N 09°20’E, 15/30-IX-1969, 1 ex., A. Villiers, MNHN) ; rivière Bilagone (3 ex., J. de Muizon, MNHN) ; lac Azingo (1 ex., J. de Muizon, MNHN).

RPC (Brazzaville) (Decelle, 1966) ; Ouzala (Odzala) (Descarpentries et Villiers, 1963) ; Odzala national Park (00°35’N 14°40’E, III-1997, 400-500 m, Murzin & Siniaev).

GUINÉE ÉQUATORIALE. CÔTE D’IVOIRE. TOGO. LIBERIA (IV-1920, Chabanaud). CAMEROUN.

Apogonia curtula (Péringuey, 1892) (17)

 Schizonycha curtula Péringuey, 1892 : 37 (S.-W. Africa, Eriksson).

 Apogonia curtula Péring. ; Péringuey, 1904 : 291 (Ovampoland, Omrramba).

 Apogonia curtula Péring. ; Dalla Torre, 1912 : 137 (Ovampoland).

 Apogonia curtula (Péringuey) ; Bezdek, 2004 : 18.

Diagnose. – Taille : 8,5 à 9,5 mm. Dessus testacé rouge avec un reflet métallique. Clypéus à forte ponctuation rugueuse, bord antérieur tronqué chez le mâle, sinué chez la femelle. Ecusson à ponctuation fine sur ses côtés. Ponctuation élytrale arrondie, espacée, les intervalles plans. Articles II-IV du protarse mâle élargis, touffus en dessous. Protibia tridenté.

Type. – SAMC, Cape Town. Namibia, Eriksson rec.

 Distribution. – NAMIBIE : Ovampoland, Omrramba (18°00’S 16°00’E, province au nord).

Apogonia encausta Kolbe, 1899 (18)

 Apogonia encausta Kolbe, 1899 : 44.

 Apogonia encausta Kolbe ; Bezdek, 2004 : 20.

Diagnose. – Taille : 10 mm. Dessus brun clair, à faible reflet métallique. Ponctuation du pronotum fine. Côtes élytrales peu visibles. Protibia tridenté.

Type au MNHU, Berlin. “Senegambien”, 3 femelles, coll. Brenske.

 Distribution. – SÉNÉGAL. GAMBIE.

Discussion. – Kolbe (1899 : 44) dit avoir vu trois femelles déposées dans la collection Brenske et étiquetées comme A. encausta Chevrolat (non décrites par cet auteur). Kolbe indique brièvement les différences entre encausta et A. insulana Karsch. En conséquence, Kolbe doit être considéré comme l'auteur du taxon encausta avec comme date de publication l'année 1899.

Apogonia decellei Lacroix, 2008 (19) (figs. 161-166, 1145)

Apogonia decellei Lacroix, 2008 : 90.

Description. – Taille : 10 mm. Corps allongé, à côtés assez droits (fig. 1145). Rapport longueur/largeur = 2. Dessus brillant, non pileux, d'un brun rougeâtre assez sombre (fig. 161).

Clypéus court, à côtés droits, convergents et bord antérieur droit, non incisé ; disque à ponctuation serrée (fig. 164). Rapport largeur/longueur du clypéus = 5. Sillon clypéo-frontal fin. Front à ponctuation forte, enfoncée, assez irrégulière, moins dense que sur le clypéus. Tête non pileuse.

Pronotum à côtés arrondis ; angles antérieurs peu prononcés ; marge antérieure finement rebordée ; marge postérieure non rebordée ; disque à ponctuation ronde, espacée. Ecusson pas plus long que large, à ponctuation assez forte.

Elytres à côtés assez droits ; suture finement rebordée ; côtes bien visibles ; ponctuation enfoncée, serrée, légèrement riduleuse. Pygidium bien ponctué, à ciliation espacée. Métasternum et ventrites peu ciliés. Côtés de l'abdomen non carénés.

Protibia fin, tridenté ; la dent basale assez faible ; la médiane très proche de l'apicale, courte, arrondie ; l'apicale courte et arrondie (fig. 162). Protarse court à articles II-IV fins (fig. 165). Griffe du protarse très courtes, bien courbées, la dent interne épaissie et parallèle à l'apicale (fig. 163).

Paramères courts, à apex bien triangulaire (fig. 166).

Femelle peu différente du mâle.

Type au MNHN, Paris. Holotype mâle (10 mm) avec les étiquettes suivantes : San-Thomé (i) // Muséum Paris, 1906, Coll. Léon Fairmaire (i) // Apogonia derroni mihi, J. Decelle det. 1981 (m) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia decellei n. sp. M. Lacroix det. 2008 (m). Edéage disséqué et collé sur paillette.

Quatre paratypes avec la même étiquette de provenance (San-Thomé) et l'indication : A. Negreiros 1900. In MNHN, Paris et coll. M. Lacroix.

 Distribution. – Ile de São Tomé (00°12’N 06°39’E, 5 ex., 1900, Negreiros, MNHN).

 Apogonia fatidica Kolbe, 1899 : 40, 41, 47.

 Apogonia fatidica Kolbe  ; Ritsema, 1904 : 112 (W. Africa).

 Apogonia fatidica Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 138.

 Apogonia fatidica Kolbe ; Girard & Lecordier, 1979 : 352 (écologie).

 Apogonia fatidica Kolbe ; Bezdek, 2004 : 20.

Diagnose. – Taille : 8 à 10 mm. Corps ovalaire, massif. Dessus brun foncé, noirâtre, brillant, glabre. Bord antérieur du clypéus largement arrondi, les côtés un peu plus droits. Ponctuation du clypéus serrée et granuleuse ; celle du front enfoncée et plus espacée. Pronotum transverse, mais moins étroit que chez africana ; angles antérieurs prononcés ; marge antérieure finement rebordée. Ponctuation du pronotum assez fine, profonde et dense. Ecusson bien ponctué. Elytres à côtes saillantes et à forte ponctuation enfoncée. Pygidium petit, bien ponctué, pileux. Protibia tridenté, la basale faible, la médiane courte, la médiane et l'apicale rapprochées. Protarse mâle à articles II-IV élargis.

Type au MNHU, Berlin. Togo, station Bismarckburg, 12-II-1888, Hauptm. Kling ; III-IV-1891, Dr. R. Büttner ; VIII-1892, L. Conradt ; station Misahöhe, Togo, V-1893, E. Baumann.

Distribution. GUINÉE : région de Kouroussa (09°52’N 10°39’W, 1901, Pobéguin) ; Conakry (09°31’N 13°43’W, VII-1981) ; Lenouma (Lelouma) (11°10’N 12°55’W, II-1981, Galzin rec.) ; Labé (11°20’N 12°15’W, IV-1980, Galzin rec.).

MALI : 2 ex. (Demange).

BURKINA FASO : Gaoua (10°20’N 03°11’W, Haute Volta, 1924, Labouret).

TCHAD : Moyen Chari, Fort-Archambault (09°09’N 18°23’E, 1904, J. Decorse).

CÔTE D’IVOIRE : Lamto (06°13’N 05°02’W) ; Odienné (09°45’N 07°45’W).

TOGO : Station Misahöhe (05°57’N 00°35’E, V-1893, E. Baumann, MNHU) ; station Bismarckburg (08°11’N 00°41’E ; 12-II-1888, Hauptm. Kling ; III-IV-1891, Dr. R. Büttner ; VIII-1892, L. Conradt ; MNHU).

CAMEROUN : Pitda (1984) ( ?) ; Bords da la Ouina ; Ja river.

 Apogonia fuscescens Moser, 1918a : 239.

 Apogonia fuscescens Mos. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 12 (description).

 Apogonia fuscescens Moser ; Bezdek, 2004 : 22.

Diagnose. – Taille : 7,5 à 9 mm. Dessus brun rougeâtre, un peu bronzé, brillant (fig. 1148). Bord antérieur du clypéus légèrement sinué en son milieu, côtés droits et obliques. Angles antérieurs du pronotum prononcés. Ponctuation du pronotum fine et espacée. Côtes élytrales assez peu visibles. Ponctuation élytrale forte et rugueuse. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté, la dent basale assez prononcée, les médiane et apicale rapprochées l'une de l'autre. Protarse mâle à articles non dilatés.

Type au MNHU, Berlin. Br.-Ostafrika, Mangu.

Distribution. RDC (Zaïre) (Burgeon) : Dungu (03°35’N 28°35’E) ; Madju (?) ; Lambwe (?).

RWANDA : Gikondo (01°58’S 30°04’E, I-1970, 3 ex., coll. M. Lacroix).

KENYA (Moser) : Mangu (01°00’S 36°57’E, Type, MNHU) ; Athi river, Wa-Kikuyu (01°30’S 37°40’E, 1908, Ch. Alluaud).

Apogonia hirtella Burgeon, 1945 (23)

 Apogonia hirtella Burgeon, 1945 : 3 (clé), 7 (description).

 Apogonia hirtella Burgeon ; Bezdek, 2004 : 25.

Diagnose. – Taille : 9 mm. Dessus noir, à faible reflet cuivreux, peu luisant, pileux. Clypéus court, à grosse ponctuation. Angles antérieurs du pronotum saillants. Ponctuation du pronotum très serrée. Côtés de l'abdomen sans carène nette. Protibia bidenté. Protarse mâle à articles élargis.

Type au MRAC, Tervuren. Elisabethville, 1 mâle de 9 mm, XI-1911, Mission agricole.

 Distribution. RDC (Zaïre) : Elisabethville (Lubumbashi) (11°40’S 27°29’E, XI-1911, 1 mâle, MRAC) ; Kinshasa (04°18’S 15°18’E, 20-X-1976, 1 ex., coll. M. Lacroix).

Apogonia impressipyga Frey, 1962 (24) (fig. 1149)

 Apogonia impressipyga Frey, 1962 : 611 (fig. 4).

 Apogonia impressipyga Frey ; Bezdek, 2004 : 26.

Diagnose. – Taille : 7 à 8 mm. Dessus brun jaune, brillant, glabre (fig. 1149). Forme courte et ovalaire. Bord antérieur du clypéus droit, côtés arrondis. Dessus du corps à ponctuation fine et dense. Angles antérieurs du pronotum un peu saillants. Côtes élytrales très peu saillantes. Pygidium avec une impression longitudinale en son milieu. Protibia bidenté, la dent inférieure faible, l'apicale peu allongée. Protarse mâle à articles non dilatés.

Type au NHMB, Basel. Manjara See, Tanganyika, leg. Herbert und Bernhard Frey, XII-1961, 7-8 mm. Holotype et paratype in coll. Frey, NHMB, Basel.

Distribution. TANZANIE : Manjara lake (03°30’S 35°45’E, XII-1961, 2 ex., coll. Frey, NHMB).

KENYA : Bura, Wa-Taita (Taita Hills) (03°25’S 38°20’E, 1050 m., 1912, Alluaud & Jeannel rec.).

MOZAMBIQUE : Beira (19°49’S 34°52’E, 1 ex., 1913).

ETHIOPIE : Maraquo (08°01'N 38°34'E, 120 km au sud de Addis Abeba, 1 ex., coll. M. Lacroix).

Apogonia improba Péringuey, 1904 (25)

 Apogonia improba Péringuey, 1904 : 292 (femelle, Salisbury).

 Apogonia improba Péring. ; Ritsema, 1912 : 128 (Rhodesia).

 Apogonia improba Péring. ; Dalla Torre, 1912 : 138.

 Apogonia improba Péringuey ; Bezdek, 2004 : 26.

Diagnose. – Taille : 9,5 mm. Dessus bronzé foncé très brillant. Bord antérieur du clypéus tronqué, étroit, droit ; côtés obliques. Ponctuation élytrale assez fine, ronde, les intervalles plans. Protibia tridenté.

Type. SAMC, Cape Town. Salisbury, 1 femelle, 9,5 mm.

 Distribution. ZIMBABWE : Salisbury (Harare) (17°51’S 31°03’E).

 Apogonia insulana Karsch, 1882 : 122 (femelle).

 Apogonia insulana Karsch ; Ritsema, 1891 : 95 (Ile de Prince).

 Apogonia insulana Karsch ; Kolbe, 1899 : 40, 41, 44 (Isle de Prince, Erman).

 Apogonia insulana Karsch ; Ritsema, 1904 : 115 (Ile de Prince).

 Apogonia insulana Karsch ; Dalla Torre, 1912 : 139.

 Apogonia insulana Karsch ; Bezdek, 2004 : 26.

Diagnose. – Taille : 12 mm. Dessus brun foncé, pileux. Clypéus bisinué. Dessus du corps à dense ponctuation irrégulière. Protibia tridenté.

Type au MNHU, Berlin. Isle de Prince (Erdmann).

 Distribution. SAO TOME ET PRINCIPE (00°12’N 06°39’E, Erdmann, Type, MNHU).

 Nota. – Voir la discussion souss : A. tomeensis Lacroix. Non vu par Kolbe (1899).

Apogonia jokoana Moser, 1918 (27)

 Apogonia jokoana Moser, 1918a : 239.

 Apogonia jokoana Moser ; Bezdek, 2004 : 27.

 Diagnose. – Taille : 7 à 8 mm. Dessus ferrugineux, brillant. Tête à dense ponctuation. Bord antérieur du clypéus arrondi. Ponctuation du pronotum dense, serrée. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Elytres à ponctuation forte et rugueuse. Côtes élytrales un peu convexes. Côtés de l'abdomen en partie carénés. Protibia tridenté.

Type au MNHU, Berlin. Kamerun, Joko, L. Colin, IV-1911.

 Distribution. CAMEROUN : Joko (03°26’N 14°55’E, IV-1911, Colin, MNHU).

Apogonia kamerunica Moser, 1918 (28)

 Apogonia kamerunica Moser, 1918a : 241.

 Apogonia kamerunica Moser ; Bezdek, 2004 : 27.

Diagnose. – Taille : 6,5 à 7 mm. Dessus brun foncé brillant. Bord antérieur du clypéus légèrement sinué. Ponctuation du clypéus dense, celle du front plus espacée. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum forte mais peu dense. Elytres à forte ponctuation rugueuse. Côtes élytrale peu visibles. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté, la basale faible.

Type au MNHU, Berlin. Kamerun, Joko, L. Colin.

 Distribution. CAMEROUN : Joko (03°26’N 14°55’E, Colin, MNHU).

RCA : Fort Sibut (Moser) (05°44’N 19°05’E).

Apogonia katangensis Frey, 1960 (29)

 Apogonia katangensis Frey, 1960 : 637.

 Apogonia katangensis Frey ; Bezdek, 2004 : 27.

Diagnose. – Taille : 6,5 à 7 mm. Dessus brun rouge brillant. Clypéus très court, bord antérieur droit. Pronotum très transverse. Côtes élytrales peu prononcées. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté. Proche de ferrugata selon la clé de Burgeon.

Type au NHMN, Basel. Elisabethville, Congo Prov. Katanga, XII-1959, leg. Dr. Haaf, 6,5-7 mm. Holotype et paratypes in coll. Frey, NHMB, Basel ; paratypes au MRAC, Tervuren.

 Distribution. RDC (Zaïre) : Elisabethville (Lubumbashi) (11°40’S 27°29’E).

Apogonia kilimana Kolbe, 1899 (30) (fig. 1150)

 Apogonia kilimana Kolbe, 1899 : 40, 41, 51 (femelle).

 Apogonia kilimana Kolbe ; Ritsema, 1904 : 113 (E. Africa).

 Apogonia Kilimana Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 139.

 Apogonia kilimana Kolbe ; Bezdek, 2004 : 28.

Diagnose. – Taille : 7 mm. Dessus brun rougeâtre, glabre (fig. 1150). Bord antérieur du clypéus droit, faiblement sinué, côtés droits, obliques. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum fine mais dense. Ponctuation élytrale peu dense. Côtes élytrales peu prononcées. Protibia bidenté.

Type au MNHU, Berlin. Dschagga-Land, Kilimandscharo, 1 ex. de 7 mm, Missionar T. Paesler.

Distribution. TANZANIE : région de Dschagga (Chaga, ethnie au nord de Moshi et aux pieds du Kilimanjaro) (03°25’S 37°30’E, Holotype, T. Paesler, MNHU).

KENYA : Machakos, Wa-Kamba (01°31’S 37°16’E, 1600 m., 1932-33, Chappuis & Jeannel).

ETHIOPIE : Maraquo, 120 km au sud de Addis Abeba (08°01’N 38°34’E, 1 ex., coll. M. Lacroix).

Apogonia kunenensis Lacroix, 2008 (31) (figs. 167-172, 1151)

 Apogonia kunenensis Lacroix, 2008a : 82.

Description. – Taille : 9-11 mm. Corps ovalaire, élargi (fig. 1151). Rapport longueur/largeur = 1,8. Dessus brillant, non pileux, d'un brun marron assez clair (fig. 167).

Clypéus court, à côtés obliques et bord antérieur droit ; disque à ponctuation forte et serrée (fig. 169). Rapport largeur/longueur du clypéus = 5. Sillon clypéo-frontal marqué. Front à ponctuation forte, enfoncée, moins dense que celle du clypéus. Tête non pileuse.

Pronotum à côtés arrondis, plus obliques en partie antérieure ; angles antérieurs prononcés ; marge antérieure bien rebordée ; disque à ponctuation ronde, assez forte, dense. Ecusson pas plus long que large, ponctué sur ses côtés.

Elytres à suture rebordée ; côtes saillantes ; ponctuation forte et riduleuse. Pygidium à ponctuation forte et espacée, ciliée. Métasternum bien ponctué, à pilosité rare et courte. Ventrites à ponctuation serrée et pilosité courte, assez abondante. Côtés de l'abdomen non carénés.

Protibia tridenté ; la dent basale très faible ; la médiane peu rapprochée de l'apicale ; l'apicale allongée et peu courbée (fig. 168). Eperon interne très court. Articles II-IV du protarse courts (fig. 171). Griffes du protarse fines, bien courbées, la dent interne fine, parallèle à l'apicale (fig. 170).

Paramères courts, élargis, fortement dissemblables (fig. 172).

Femelle très peu différente du mâle, si ce n'est par les articles du protarse plus fins et la dent apicale du protibia plus allongée.

Type au MNHU, Berlin. Holotype mâle (10 mm) avec les étiquettes suivantes : Namibia, 24-26.ii.1994, 17°26'S/14°09'E, Kunene, 9km W Ruacana, lux, leg. M. Uhlig (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia kunenensis n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m). Edéage disséqué et collé sur paillette.

Quatorze paratypes avec la même étiquette de localité, in MNHU et collection M. Lacroix.

Distribution. – NAMIBIE : Kunene, 9 km à l'ouest de Ruacana, Province d'Owambo, nord Namibie (17°26’S 14°09’E, II-1994, 15 ex., Uhlig rec., MNHU, coll. M. Lacroix).

Discussion. – La Namibie ne comptait jusqu'à la description de Lacroix qu'une espèce : Apogonia curtula (Péringuey, 1892), présente dans l'Ovamboland (Omrramba).

Le taxon kunenensis est bien différent de curtula comme indiqué ci-après.

kunenensis : dessus brun marron assez clair ; bord antérieur du clypéus droit et large ; ponctuation élytrale irrégulière, serrée, riduleuse, les intervalles rugueux ; articles II-IV du protarse très peu élargis.

curtula : dessus rouge testacé à reflets métalliques ; bord antérieur du clypéus tronqué ; ponctuation élytrale arrondie, espacée, les intervalles plans ; articles II-IV du protarse plus élargis.

Apogonia kunenensis est proche de Apogonia affinis Kolbe, 1883, présente en RDC (Zaïre), en RPC (Brazzaville) et en Angola. Elle s'en différencie par les caractères suivants : bord antérieur du clypéus plus droit ; front plus densément ponctué ; ponctuation élytrale plus forte et plus enfoncée ; dent apicale du protibia plus droite ; paramères bien différents.

Apogonia lamottei Lacroix, 2008 (32) (figs. 139, 143, 147, 175, 177, 179, 181, 183)

Apogonia lamottei Lacroix, 2008b : 108.

Description. – Taille : 7 à 8 mm. Corps court, ovalaire, élargi avant l'apex. Rapport longueur/largeur = 1,7. Dessus marron foncé rougeâtre, peu brillant, non pileux.

Clypéus moins court que chez coiffaiti ou nimbaensis, à côtés obliques et courts, bord antérieur légèrement sinué (fig. 139) ; disque à ponctuation granuleuse et serrée. Rapport largeur/longueur = 5. Sillon clypéo-frontal fin. Front non déprimé, à ponctuation forte, espacée, irrégulière. Tête non pileuse.

Pronotum peu transverse, plus long que la tête ; côtés arrondis ; angles antérieurs assez prononcés ; marge antérieure bien rebordée en son milieu ; disque à ponctuation forte et dense. Ecusson un peu plus large que long, bien ponctué sauf en son milieu (fig. 179).

Elytres à suture assez étroitement rebordée ; côtes élytrales assez distinctes ; ponctuation forte et serrée, riduleuse (fig. 177) ; apex arrondi (fig. 183). Pygidium à ponctuation forte et irrégulière. Métasternum et ventrites à pilosité très fine, courte et peu dense. Côtés de l'abdomen non carénés.

Protibia tridenté, la dent basale presque indistincte, la médiane proche de l'apicale, celle-ci courte et bien courbée (fig. 143). Eperon interne court. Protarse assez allongé à articles II-IV non dilatés. Mésotarse allongé. Griffes des tarses assez fortes, coudées, à dent interne proche de l'apicale et bien épaissie (fig. 181).

Paramères aplatis, allongés, inégaux (fig. 147).

Femelle peu différente du mâle si ce n'est par les dents du protibia plus épaissies ; le protarse plus court.

 Type au MNHN, Paris. Holotype mâle (7,5 mm) avec les étiquettes suivantes : Muséum Paris, Nimba (Guinée), M. Lamotte, II. VI. 42 (i) // Nion (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia lamottei n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m). Edéage disséqué et collé sur paillette.

 Un paratype femelle (8 mm) avec les étiquettes suivantes : A. V. n° 54 (m) // Nimba (Guinée), Lamotte, Amiet, Vanderplaetsen, XII 56 – V 57 (i) // Apogonia lamottei n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m) // femelle.

Distribution.  – GUINÉE : Monts Nimba (07°40’N 08°20’W).

Discussion. – Avant l'étude de Lacroix (2008b), deux espèces étaient connues de Guinée : fatidica Kolbe, 1899, et truncata Frey, 1969. Les taxons nimbaensis et lamottei peuvent être distingués de ces espèces selon les caractères indiqués dans la clé des espèces de Guinée.

Apogonia mashona Péringuey, 1904 (33)

 Apogonia mashona Péringuey, 1904 : 292 (mâle, femelle).

 Apogonia mashona Péring. ; Ritsema, 1912 : 128 (Rhodesia).

 Apogonia mashona Péring. ; Dalla Torre, 1912 : 138.

 Apogonia mashona Péringuey ; Bezdek, 2004 : 32.

Diagnose. – Taille : 7 à 7,5 mm. Dessus rouge testacé, les élytres bronzés. Bord antérieur du clypéus arrondi, les côtés assez parallèles. Ponctuation élytrale forte, enfoncée, les intervalles rugueux. Articles II-IV du protarse mâle très faiblement dilatés.

Type au SAMC, Cape Town.

 Distribution. ZIMBABWE : Harare (Salisbury) (17°50’S 31°30’E) ; Sebakwe (18°36’S 29°37’E) ; Umtali (18°56’S 32°25’E) ; Mazoe (18°16’S 29°45’E).

 Apogonia Maynéi Burgeon, 1945 : 3 (clé), 7 (description).

 Apogonia maynei Burgeon ; Bezdek, 2004 : 32.

Diagnose. – Taille : 9-9,5 mm. Dessus brun foncé, à léger reflet vert métallique, luisant. Forme assez allongée. Clyépus légèrement tronqué et retroussé. Angles antérieurs du pronotum assez saillants. Ponctuation du pronotum peu dense. Côtés de l'abdomen carénés aux deux premiers ventrites. Protibia tridenté, la basale faible. Protarse mâle à articles II-IV dilatés.

Type au MRAC, Tervuren. Baudouinville, 1 mâle, XI-1918, Mayné ; Nyunzu, 2 femelles, II-1934, De Saeger.

 Distribution.  RDC (Zaïre) : Baudouiville (Moba) (07°03’S 29°43’E, XI-1918, 1 mâle, Mayné, MRAC) ; Nyunzu (05°55’S 28°00’E, II-1934, 2 femelles, De Saeger, MRAC).

 Apogonia motoensis Burgeon, 1945 : 3 (clé), 5 (description).

 Apogonia motoensis Burgeon ; Bezdek, 2004 : 34.

Diagnose. – Taille : 9,5 mm. Dessus brun clair, à reflets verts, luisant. Clypéus retroussé, en arc. Elytres à ponctuation non rugueuse. Côtés de l'abdomen carénés, la carène continuant à travers tout le propygidium. Protibia bidenté. Protarse à articles II-III fort élargis.

Type au MRAC, Tervuren. Moto, 1 mâle de 9,5 mm, 1923, Burgeon ; Amadi, 1 femelle, IV-1913, R.P. Van den Plas.

 Distribution.  RDC (Zaïre) : Moto (02°50’N 29°25’E, 1923, 1 mâle, Burgeon, MRAC) ; Amadi (03°35’N 26°50’E, IV-1913, 1 femelle, Van den Plas, MRAC).

 Apogonia nigrochalcea Kolbe, 1899 : 40, 41, 52 (femelle).

 Apogonia nigrochalcea Kolbe ; Ritsema, 1904 : 113 (E. Africa).

 Apogonia nigrochalcea Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 140 (Wangiinsel).

 Apogonia nigrochalcea Kolbe ; Bezdek, 2004 : 35.

Diagnose. – Taille : 6 à 6,5 mm. Dessus brun noirâtre à reflet métallique, brillant, glabre (fig. 1152). Bord antérieur du clypéus droit, les côtés droits et obliques. Angles antérieurs du pronotum légèrement prononcés. Ponctuation du pronotum peu dense. Ecusson entièrement ponctué. Côtes élytrales peu prononcées. Ponctuation élytrale forte, enfoncée, mais espacée et non riduleuse. Protibia bidenté, la dent inférieure faible. Protarse mâle à articles fins.

Type au MNHU, Berlin. Insel Wangi bei Witu, British-Ost-Afrika, 1 ex. de 6,5 mm, G. Denhardt.

 Distribution.  KENYA : Witu (02°23’S 40°27’E, G. Denhardt, MNHU) ; Mwingi (00°55’S 38°04’E, XII-1997, Snizek rec., coll. M. Lacroix).

Apogonia nimbaensis Lacroix, 2008 (37) (figs. 138, 142, 146, 174, 176, 178, 180, 182)

Apogonia nimbaensis Lacroix, 2008b : 108.

Description. – Taille : 7,5 mm. Corps court, ovalaire, élargi aux élytres. Rapport longueur/largeur = 1,8. Dessus jaune paille uni, brillant, non pileux.

 Clypéus court, à côtés obliques et droits, bord antérieur assez droit, très légèrement sinué en son milieu (fig. 138) ; disque à ponctuation forte, granuleuse et serrée (fig. 174). Rapport largeur/longueur = 5. Sillon clypéo-frontal marqué. Front non déprimé, à ponctuation fine et espacée. Tête non pileuse.

 Pronotum peu transverse, plus long que la tête ; côtés arrondis ; angles antérieurs légèrement prononcés ; marge antérieure régulièrement rebordée ; disque à ponctuation fine, assez espacée. Ecusson aussi large que long, entièrement ponctué (fig. 178).

 Elytres à suture largement rebordée ; côtes élytrales peu prononcées ; ponctuation forte, enfoncée, riduleuse (fig. 176) ; apex droit (fig. 182). Pygidium petit, à ponctuation forte et irrégulière. Métasternum et ventrites à pilosité courte, fine et peu dense. Côtés de l'abdomen non carénés.

 Protibia tridenté, la dent basale faible, la médiane courte et épaisse, l'apicale courbe (fig. 142). Eperon interne très court. Protarse absent sur l'exemplaire examiné. Mésotarse allongé. Griffes des tarses fines, bien courbées, à dent interne proche de l'apicale et bien épaissie (fig. 180).

 Paramères courts, bien aplatis sur leur côté (fig. 146).

 Femelle inconnue.

 Type au MNHN, Paris. Holotype mâle (7,5 mm) avec les étiquettes suivantes : Nimba (Guinée), Lamotte, Amiet, Vanderplaetsen, XII 56-V 57 (i) // Av n° 53 (m) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia nimbaensis n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m). Edéage disséqué et collé sur paillette.

Distribution.  – GUINÉE : Monts Nimba (07°40’N 08°20’W, 1 mâle holotype).

Apogonia nitidula Thomson, 1858 (38) (fig. 1153)

 Apogonia nitidula Thomson, 1858 : 59.

 Apogonia nitidula Thoms. ; Gemminger & Harold, 1869 : 1156 (Gabon).

 Apogonia nitidula Thoms. ; Ritsema, 1891 : 95 (Gabon).

 Apogonia nitidula Thomson ; Kolbe, 1899 : 40, 41, 54.

 Apogonia nitidula Thoms. ; Ritsema, 1904 : 115 (W. Africa).

 Apogonia nitidula J. Thoms. ; Dalla Torre, 1912 : 140.

 Apogonia nitidula J. Thoms. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 14 (description).

 Apogonia nitidula Thomson ; Decelle, 1972 : 937 (Gabon).

 Apogonia nitidula Thomson ; Bezdek, 2004 : 36.

Diagnose. – Taille : 7,5 à 8 mm. Dessus noir luisant (fig. 1153). Forme arrondie. Bord antérieur du clypéus légèrement sinué, assez droit, les côtés droits. Ponctuation du front assez espacée. Ponctuation du pronotum peu dense. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Elytres à côtes visibles mais peu saillantes. Ponctuation élytrale enfoncée, non riduleuse. Protibia tridenté, la dent basale très faible, la médiane courte, l'apicale courte et courbée. Articles du protarse mâle fins. Ressemble beaucoup à cupreicollis Blanchard.

Type au ISNB, Bruxelles (syntypes, Gabon et Sénégambie).

Distribution.  CAMEROUN : Bipindi (03°04’N 10°25’E, 1897, Zenker, MNHU).

RDC (Zaïre) (Burgeon) : Mayombe (05°00’S 13°00’E) ; Tshela (05°00’S 12°50’E) ; Zobe (?) ; Vaku Luzi (Vaku Munzi) (05°13’S 13°07’E) ; Mangembo (04°36’S 14°16’E) ; Kisantu (05°05’S 15°05’E) ; Léopoldville, Kinshasa (04°18’S 15°18’E) ; Leverville (Lusanga) (06°10’S 23°25’E) ; Kunungu (?) ; Komi (03°22’S 23°46’E) ; Luluabourg (Kananga) (05°55’S 22°25’E) ; Lukoleda (01°03’S 17°12’E) ; Eala (00°40’N 18°16’E) ; Bikoro (01°45’S 18°10’E) ; Bamania (Mbandaka) (00°01’N 18°19’E) ; Flandria (Boteka) (00°19’S 19°06’E) ; Bokote (00°10’S 20°10’E) ; Yolombo (01°35’S 23°15’E) ; Binga (Equateur ou Bandundu, ?) ; Lulonga (00°35’N 18°25’E) ; Lisala (02°10’N 21°35’E) ; Buta (02°50’N 24°40’E) ; Bambesa (03°25’N 25°38’E) ; Dingila (03°38’N 26°04’E) ; région de Sassa (05°05’N 25°30’E) ; Tuku (03°46’S 23°53’E) ; Moto (02°50’N 29°25’E) ; Mongbwalu (01°57’N 30°02’E) ; Panga (Orientale ou Bandundu, ?) ; Barumbu (01°23’N 23°51’E) ; Lokandu (02°35’S 25°45’E).

GABON : (1 mâle, J. de Muizon, MNHN).

GUINÉE EQUATORIALE.

 Apogonia Overlaeti Burgeon, 1945 : 3 (clé), 13 (description).

 Apogonia overlaeti Burgeon ; Bezdek, 2004 : 37.

Diagnose. – Taille : 6,5 à 8 mm. Dessus noir de poix ou brun, luisant, sans reflet métallique (fig. 1154). Forme oblongue, assez étroite. Clypéus largement tronqué devant. Milieu du front avec une surface lisse. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum forte, peu serrée. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté. Protarse mâle à articles peu élargis.

Type au MRAC, Tervuren. Lulua : Kapanga, IX-1932, Overlaet ; Sandoa, XI-1931, Overlaet.

 Distribution.  RDC (Zaïre) : Kapanga (08°20’S 22°34’E, IX-1932, Overlaet, MRAC) ; Sandoa (09°45’S 22°50’E, XI-1931, Overlaet, MRAC) ; Tshela, Bas Congo (05°00’S 12°50’E, 6-XII-1976, 1 ex., coll. M. Lacroix).

Apogonia purpurascens Ritsema, 1913 (40)

 Apogonia purpurascens Ritsema, 1913 : 159 (femelle).

 Apogonia purpurascens Rits. ; Burgeon, 1945 : 16 (sulcata ?) (non vu).

 Apogonia purpurascens Ritsema ; Bezdek, 2004 : 40.

 Diagnose. – Ressemble à sulcata Kolbe, mais le clypéus est faiblement sinué. Dessus pourpre métallique.

Type au Leyden Museum. Congo, june 1913, femelle, 11 mm.

 Distribution.  « Congo » : RDC (?).

 Apogonia reticulata Frey, 1969 : 184.

 Apogonia reticulata Frey ; Bezdek, 2004 : 42.

 Type.  Collection Frey (?). Harar.

 Distribution.  ETHIOPIE : région du Harar (09°03’N 38°42’E).

Apogonia schoutedeni Moser, 1918 (42)

 Apogonia Schoutedeni Moser, 1918a : 234.

 Apogonia Schoutedeni Mos. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 12 (description) (femelles).

 Apogonia schoutedeni Moser ; Bezdek, 2004 : 44.

Diagnose. – Taille : 8,5 à 9 mm. Dessus bronzé verdâtre ou cuivreux, luisant. Bord antérieur du clypéus faiblement sinué, presque droit. Angles antérieurs du pronotum fortement avancés. Ponctuation du pronotum fine. Points élytraux assez petits, profonds. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia tridenté.

Type au MNHU, Berlin.  Région de Sassa, Colmant leg., 1895.

 Distribution.  RDC (Zaïre) : région de Sassa (05°05’N 25°30’E, Colmant leg., 1895, MNHU) ; Stanleyville (Kisangani) (00°31’N 25°11’E).

Apogonia sibutensis Moser, 1918 (43)

 Apogonia sibutensis Moser, 1918a : 240.

 Apogonia sibutensis Moser ; Bezdek, 2004 : 46.

Diagnose. – Taille : 6 à 6,5 mm. Dessus brun foncé noirâtre, brillant. Ponctuation du clypéus forte et dense. Bord antérieur du clypéus largement arrondi. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum espacée. Ponctuation élytrale forte, rugueuse. Côtes élytrales peu convexes. Côtés de l'abdomen non carénés. Protibia bidenté.

Type au MNHU, Berlin.  Fort Sibut.

 Distribution.  CAMEROUN : Joko (Moser) (03°26’N 14°55’E).

RCA : Fort Sibut (Moser) (05°44’N 19°05’E, Type, MNHU).


Apogonia sossiana Kolbe, 1914 (44)

Apogonia sossiana Kolbe, 1914 : 343 (femelle).

 Apogonia sossiana Kolbe ; Bezdek, 2004 : 47.

 Diagnose. – Taille : 6,5 mm.

Type au MNHU, Berlin. Sossian bis Ngoroine, 1 femelle, I-1894, O. Neuman.

 Distribution.  TANZANIE : Sossian Ngoroine (03°20’S 36°48’E, Mt Meru, MNHU).

Apogonia subaenea Kolbe, 1914 (45)

 Apogonia subaenea Kolbe, 1914 : 343 (femelles).

 Apogonia subaenea Kolbe ; Bezdek, 2004 : 48.

 Diagnose. – Taille : 7 à 8 mm. Protibia tridenté.

Type au MNHU, Berlin. Usumbura, Insel Wau im Kiwu-See, 1907, femelles.

 Distribution.  BURUNDI. RWANDA. RDC : Ile de Wau (02°20’S 29°00’E, lac Kiwu, MNHU).

Apogonia subrugipennis Moser, 1918 (46) (fig. 1155)

 Apogonia subrugipennis Moser, 1918a : 235.

 Apogonia subrugipennis Mos. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 8 (description).

 Apogonia subrugipennis Moser ; Bezdek, 2004 : 48.

Diagnose. – Taille : 7 à 8 mm. Dessus brun noir bronzé, luisant. Forme brève (fig. 1155). Clypéus court, à bord antérieur largement arrondi. Clypéus à ponctuation dense, granuleuse, celle du front fine et plus espacée. Pronotum bien transverse ; angles antérieurs non prononcés ; marge antérieure bien rebordée ; ponctuation serrée. Elytres à côtes bien saillantes et ponctuation forte et confluente. Abdomen caréné sur les côtés. Protibia tridenté, la basale faible, la médiane peu rapprochée de l'apicale. Protarse mâle à articles non dilatés. Espèce à large diffusion.

Type au MNHU, Berlin.  Umbugwe.

Distribution.  CAMEROUN : Joko (Moser) (03°26’N 14°55’E).

RDC (Zaïre) : Luluabourg (Kananga) (05°55’S 22°25’E) ; Tuku (03°46’S 23°53’E) ; Mauda (04°05’N 27°41’E) ; Abimva (03°09’N 29°50’E) ; Yebo (?) ; Tora (03°25’N 29°15’E) ; Aru (02°50’N 30°50’E) ; Mulungu (02°55’S 27°55’E) ; Lufubu (rivière) (08°00’S 30°00’E) ; Niangwe (04°13’S 26°16’E) ; Kongolo (deux localités au Katanga) ; Kabinda (06°10’S 24°30’E) ; Kaniama (07°30’S 24°10’E) ; Kapanga (08°20’S 22°34’E) ; Kabomba (?) ; Elisabethville, Lubumbashi (11°40’S 27°29’E) ; Shinsenda (?) ; Kapiri (09°45’S 27°15’E) ; Moibe (?) ; Goro (?) ; Mutwanga (00°25’N 29°45’E, VII-1973, 1 ex., coll. M. Lacroix).

RWANDA : Karama (11-XII-1971, 4 ex., coll. M. Lacroix) ; Kissenyi (G. Babault, 1927) ; Gabiro (02°25’S 30°25’E) ; Kibungu (02°06’S 30°01’E).

TANZANIE : Umbugwe (Magugu) (04°01’S 35°46’E, Moser, Type, MNHU).

Apogonia subseriata Kolbe, 1899 (47)

 Apogonia subseriata Kolbe, 1899 : 40, 41, 55 (mâle).

 Apogonia subseriata Kolbe ; Ritsema, 1904 : 114 (E. Africa).

 Apogonia subseriata Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 142.

 Apogonia subseriata Kolbe ; Bezdek, 2004 : 49.

 Diagnose. – Taille : 6 mm. Dessus brunâtre à reflet métallique. Bord antérieur du clypéus subsinué. Protibia bidenté.

Type au MNHU, Berlin. Tanga, Deutsch-Ost-Afrika, 1 ex. de 6 mm, Reimer rec.

 Distribution.  TANZANIE : Tanga (05°05’S 39°04’E, Type, MNHU).

Apogonia sulcata Kolbe, 1899 (48) (fig. 1156)

 Apogonia sulcata Kolbe, 1899 : 40, 41, 46.

 Apogonia sulcata Kolbe ; Ritsema, 1904 : 114 (W. Africa).

 Apogonia sulcata Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 142.

 Apogonia sulcata Klb. ; Burgeon, 1945 : 4 (clé), 16 (description).

 Apogonia sulcata Kolbe ; Bezdek, 2004 : 49.

Diagnose. – Taille : 8 à 10,5 mm. Dessus d'un noir profond ou parfois cuivreux (fig. 1156). Bord antérieur du clypéus profondément sinué, anguleux sur ses côtés, les côtés droits. Tête à ponctuation forte et serrée. Angles antérieurs du pronotum forts et saillants. Ponctuation du pronotum fine. Elytres avec de profondes stries, avce les intervalles bien bombés, à ponctuation fine, peu dense. Protibia bidenté. Articles II-IV du protarse mâle non dilatés. Cette espèce se distingue bien par le bord antérieur du clypéus sinué et anguleux et les côtes élytrales fortes et saillantes laissant peu de place à la ponctuation.

Type au MNHU, Berlin : 1 mâle (Bulegga, zwischen oberen Congo und Kivu-See, Expedition Götzen) ; 2 femelles (Nord-Kamerun, 8/19-III-1896, L. Conradt, bei Licht).

Distribution.  CAMEROUN : Nord (III-1896, 2 femelles syntypes, L. Conradt, MNHU).

RDC (Zaïre) : Bulegga (Kivu) (syntype mâle, MNHU) ; Kimbau (03°40’S 17°31’E) ; Ipamu (04°09’S 19°37’E) ; Kai Bumba (05°50’S 13°20’E) ; Komi (03°22’S 23°46’E) ; Eala (00°40’N 18°16’E) ; Djombo (Kasai ou Orientale, ?) ; Bongu ( ?) ; Bamania (Mbandaka) (00°01’N 18°19’E) ; Flandria (Boteka) (00°19’S 19°06’E) ; Budjala (02°40’N 19°40’E) ; Pawa (02°30’N 27°40’E) ; Moto (02°50’N 29°25’E) ; Mongbwalu (01°57’N 30°02’E) ; Barumbu (01°23’N 23°51’E) ; Matenda (01°15’S 27°30’E) ; Lubero (00°10’S 29°15’E) ; Mulungu (02°55’S 27°55’E) ; Kafakumba (09°41’S 23°44’E) ; Kapanga (08°20’S 22°34’E).

GABON : Makokou (00°40’N 12°50’E, III-1962, G. Bernardi rec., MNHN).

Espèce répandue en RDC, mais rare (captures isolées, Burgeon, 1945).

 Apogonia tangana Moser, 1918a : 238.

 Apogonia tangana Moser ; Bezdek, 2004 : 50.

Diagnose. – Taille : 8,5 mm. Dessus brun fauve, brillant. Proche de affinis Kolbe. Bord antérieur du clypéus largement arrondi. Angles antérieurs du pronotum prononcés. Ponctuation du pronotum forte. Côtes élytrales peu prononcées. Ponctuation élytrale forte, rugueuse. Côtés de l'abdomen carénés. Protibia bidenté.

Type au MNHU, Berlin.  D-Ostafrika, Tanga, 8,5 mm.

 Distribution.  TANZANIE : Tanga (05°05’S 39°04’E, Type, MNHU).

 Apogonia tomeensis Lacroix, 2008 (50) (figs. 184-189, 1157)

Apogonia tomeensis Lacroix, 2008 : 88.

Description. – Taille : 12-15 mm. Corps massif, court, arrondi (fig. 1157). Rapport longueur/largeur = 1,75. Dessus peu brillant, noirâtre, non pileux (fig. 184).

Clypéus très court, bien transverse, à côtés largement arrondis, peu distincts du bord antérieur qui est arrondi et non incisé en son milieu ; disque à ponctuation serrée et granuleuse (fig. 187). Rapport largeur/longueur du clypéus = 5. Canthus oculaire affiné, dans le prolongement des côtés du clypéus. Sillon clypéo-frontal fin. Front à ponctuation forte, riduleuse, moins dense que celle du clypéus. Tête non pileuse.

Pronotum transverse ; à côtés bien arrondis ; angles antérieurs peu saillants ; marge antérieure finement rebordée ; marge postérieure non rebordée ; disque à ponctuation enfoncée, serrée, riduleuse. Ecusson un peu plus large que long, à ponctuation très fine, peu dense ; non pileux.

Elytres à suture finement rebordée ; côtes très peu saillantes ; ponctuation comme celle du pronotum, serrée et riduleuse. Pygidium à ponctuation forte et serrée, à pilosité peu abondante, très fine et courte. Métasternum et ventrites à ponctuation espacée et pilosité rare et courte. Côtés de l'abdomen non carénés.

Protibia bidenté ; la dent inférieure courte et arrondie, proche de l'apicale ; celle-ci courte et arrondie (fig. 185). Eperon interne court, situé en dessous de la dent inférieure. Protarse court. Articles II-IV du protarse un peu élargis, avec une touffe de soies en dessous (fig. 186). Griffes du protarse courtes et courbées, la dent interne courbe, fine, parallèle à l'apicale (fig. 189).

Paramères à apex aplati et élargi (fig. 188).

Femelle : Corps plus massif et plus arrondi ; massue antennaire un peu plus courte ; pygidium moins large ; protibia plus massif à dents plus courtes et arrondies ; protarse plus court à articles II-IV un peu moins élargis ; métatibia plus court, élargi à l'apex.

Type au MNHN, Paris. Holotype mâle (14 mm) avec les étiquettes suivantes : Muséum Paris, Sao Thomé, A. Negreiros 1900 (i) // Apogonia tomeensis n. sp. , J. Decelle det. 1978 (m) //Holotype (rouge) (i) // Apogonia tomeensis n. sp. M. Lacroix det. 2008 (m). Edéage disséqué et collé sur paillette.

Six paratypes avec la même étiquette de provenance. In MNHN, Paris et coll. M. Lacroix.

 Distribution. – Ile de São Tomé (00°12’N 06°39’E).

Discussion. – L'Archipel est composé de deux îles principales, São Tomé (864 km2) et l'île de Principe (142 km2), d'origine volcanique, situées dans le Golfe de Guinée à 300 km des côtes gabonaises. Le Pico de São Tomé atteint 2024 mètres. Le climat est de type équatorial avec un relief qui crée des micro-climats. La principale saison des pluies se situe en mars et avril. L'île de São Tomé fut découverte en 1470 par des marins portugais, le jour de la Saint-Thomas, d'où son nom. Cette île abrite de nombreuses espèces endémiques, dont parmi les Scarabaeoidea : Figulus decipiens Albers, 1884 et Prosopocoilus downesii (Hope, 1835), deux Lucanidae ; Oryctes latecavatus Fairmaire, 1891, un Dynastidae.

Jusqu'à l'étude de Lacroix (2008) une seule espèce du genre Apogonia était connue de cet Archipel : Apogonia insulana Karsch, 1882 (localité type : "Isle de Prince", Erdmann rec. (1), femelle, 12 mm). L'Isle du Prince est l'ancien nom de l'île de Principe. Les principaux caractères de cette espèce sont : corps noir bronzé ; dessus recouvert d'un pilosité dense et blanchâtre ; ponctuation dense et irrégulière ; bord antérieur du clypéus arrondi, non incisé ; protibia tridenté. Karsch indique que cette espèce est proche de Apogonia farinosa Sharp, 1876 (Sulawesi) et de Apogonia vestita Sharp, 1876 (Sulawesi). Kolbe (1899 : 44) ne pense pas que cette espèce provienne de Principe, mais que Erman (sic) l'a plutôt récoltée sur les côtes de Guinée. De toute façon, par sa pilosité abondante sur le dessus du corps, cette espèce est bien différente des deux taxons nouveaux décrits dans cet article et provenant de l'île de São Tomé.

(1) – Paul Erdmann Isert (1756-1789). Botaniste allemand, éduqué au Danemark. Chirurgien chef à Christianborg (Accra) en Guinée danoise, en 1783 ; La "Danish Gold Coast" correspond à l'actuel Ghana. Il est l'auteur d'un ouvrage célèbre paru en 1788 : Reise nach Guinea.

Apogonia transvaalensis Lacroix, 2008 (51) (figs. 191, 193, 195, 197, 199, 201, 1158)

Apogonia transvaalensis Lacroix, 2008b : 112.

Description (femelle). – Taille : 7 à 7,5 mm. Corps ovalaire, bien élargi avant l'apex. Rapport longueur/largeur = 1,7. Dessus brun rouge brillant, non pileux (fig. 1158).

 Clypéus assez allongé, à côtés légèrement arrondis, bord antérieur bilobé et bien échancré au milieu ; disque bien concave à ponctuation granuleuse et dense (fig. 191). Rapport largeur/longueur = 3,6. Sillon clypéo-frontal peu visible.  Front non déprimé, à ponctuation assez irrégulière.

 Pronotum peu transverse, assez allongé ; côtés légèrement droits en partie antérieure ; angles antérieurs non prononcés ; marge antérieure bien rebordée surtout en son milieu ; disque à ponctuation fine et dense. Ecusson un peu plus long que large, peu ponctué (fig. 199).

 Elytres à suture finement rebordée ; côtes élytrales peu prononcées ; ponctuation peu enfoncée, régulière, non riduleuse (fig. 195). Pygidium à ponctuation espacée (fig. 201). Métasternum et ventrites à pilosité fine, courte, assez dense. Côtés de l'abdomen non carénés.

 Protibia bidenté, la dent basale courte, l'apicale courte et courbe (fig. 193). Eperon interne court. Protarse allongé à articles fins mais bien pileux en dessous. Griffes fines, courbes, la dent interne proche de l'apicale et légèrement dilatée (fig. 197).

 Mâle inconnu.

 Type au MNHN, Paris. Holotype femelle (7 mm) avec les étiquettes suivantes : Transvaal, Barberton, Mission L. C. de Beer, 1909 (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia transvaalensis n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m).

 Trois paratypes femelles avec la même étiquette de localisation.

Distribution. – AFRIQUE DU SUD : Transvaal : Barberton près de Nelspruit (25°38’S 30°50’E, 1909, 4 femelles,  Mission de Beer, MNHN) ; Shilouvane près de Leydsdorp (Shiluwane) (24°08’S 30°23’E, Junod).

 Discussion. – Dans son étude, Péringuey (1904) ne cite pas d'espèces d'Apogonia en provenance d'Afrique du Sud. Ses seules citations sont le Zimbabwe et la Namibie. Les taxons australensis et transvaalensis, décrits par Lacroix (2008b), élargissent donc la répartition du genre Apogonia en y incluant l'Afrique du Sud.

 La répartition des espèces se trouvant en Afrique australe est la suivante :

aenea Moser, 1918 : Zambie.

australensis Lacroix, 2008 : Zimbabwe, Afrique du Sud : Natal.

improba Péringuey, 1904 : Zimbabwe.

kunenesis Lacroix, 2008 : Namibie.

mashona Péringuey, 1904 : Zimbabwe.

transvaalensis Lacroix, 2008 : Afrique du Sud : Transvaal.

uhligi Lacroix, 2008 : Zimbabwe.

werneri Lacroix, 2008 : Zambie.


 Apogonia tridentata Kolbe, 1899 : 40, 41, 56.

 Apogonia tridentata Kolbe ; Ritsema, 1904 : 114 (Congo).

 Apogonia tridentata Kolbe ; Dalla Torre, 1912 : 142.

 Apogonia tridentata Kolbe ; Bezdek, 2004 : 51.

Diagnose. – Taille : 7,5 mm. Corps allongé. Dessus ferrugineux, glabre. Bord antérieur du clypéus bisinué. Ponctuation du pronotum forte et dense. Angles antérieurs du pronotum prononcés. Côtes élytrales fortes. Ponctuation élytrale forte, rugueuse et dense. Protibia tridenté. Protarse mâle à articles fins.

Type au MNHU, Berlin, in coll. Brenske. "Congo portugais".

 Distribution.  GUINÉE ÉQUATORIALE.

Apogonia truncata Frey, 1969 (53) (fig. 1159)

 Apogonia truncata Frey, 1969 : 183.

 Apogonia truncata Frey ; Bezdek, 2004 : 51.

Diagnose. – Taille : 7,5 à 9 mm. Dessus brun rougeâtre foncé, brillant, glabre (fig. 1159). Forme courte, ovalaire. Bord antérieur du clypéus tronqué, droit devant, à côtés droits et obliques. Front à ponctuation dense. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Marge antérieure du pronotum bien rebordée. Ponctuation du pronotum fine et serrée. Ecusson entièrement ponctué. Côtes élytrales bien visibles. Ponctuation élytrale forte, confluente. Protibia tridenté, la dent basale faible, la médiane assez longue. Protarse mâle à articles très légèrement dilatés.

Type.  Collection Frey ( ?). Kisidougou.

 Distribution.  GUINÉE : Kissidougou (09°15’N 10°10’W, Type) ; Labé (11°20’N 12°15’W, IV-1980, Galzin rec. ; XI-1979, Tauzin rec.).

Apogonia uelleana Brenske, 1899 (54)

 Apogonia uelleana Brenske, 1899 : 383.

 Apogonia uelleana Brenske ; Ritsema, 1904 : 115 (W. Africa).

 Apogonia uelleana Brenske ; Dalla Torre, 1912 : 142 (Uelle).

 Apogonia uelleana Brsk. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 10 (description).

 Apogonia (Metagonia) uelleana Brke. ; Frey, 1974 : 118.

 Apogonia uelleana Brenske ; Bezdek, 2004 : 51.

Diagnose. – Taille : 7,5 à 10 mm. Dessus noir brunâtre, légèrement cuivreux ou verdâtre. Bord antérieur du clypéus sinué, les angles saillants. Angles antérieurs du pronotum peu prononcés. Ponctuation du pronotum forte et abondante. Côtés de l'abdomen carénés. Protibia tridenté, la basale faible. Protarse et mésotarse mâles à articles élargis.

Type au MNHU, Berlin.  Oberen Uellé.

Distribution.  RDC (Zaïre) : Haut Uele (Type, MNHU) ; région de Sassa (05°05’N 25°30’E) ; Faradje (03°45’N 29°42’E) ; Male près Faradje ; Bongia ( ?) ; Mauda (04°05’N 27°41’E) ; Watsa (03°05’N 29°35’E) ; Moto (02°50’N 29°25’E) ; Tora (03°25’N 29°15’E).

Apogonia uhligi Lacroix, 2008 (55) (figs. 202-209, 1160)

 Apogonia uhligi Lacroix, 2008a : 86.

 Description. – Taille : 9-10 mm. Corps assez massif, côtés arrondis (fig. 1160). Rapport longueur/largeur = 1,8. Dessus peu brillant, entièrement d'un brun chocolat foncé (fig. 202).

 Clypéus court, à côtés bien obliques et bord antérieur non tronqué, assez droit et large, sans incision ; disque à ponctuation forte, serrée et enfoncée (fig. 205). Rapport longueur/largeur du clypéus = 5. Sillon clypéo-frontal fin. Front à ponctuation assez serrée et fine pilosité ; disque assez aplati, non bombé comme chez d'autres espèces.

 Pronotum pas très transverse ; côtés arrondis ; angles antérieurs assez saillants ; marge antérieure bien rebordée ; disque à ponctuation forte et serrée, non pileux. Ecusson pas plus long que large, lisse si ce n'est quelques fins points.

 Elytres à suture finement rebordée ; côtes assez saillantes ; ponctuation forte, enfoncée et serrée ; disque non pileux. Pygidium bien ponctué et cilié. Métasternum et ventrites à pilosité courte, peu dense.

 Protibia tridenté ; la dent basale très faiblement indiquée ; la médiane courte, proche de l'apicale ; celle-ci courte et massive (fig. 206). Eperon interne court et fin. Articles II-IV du protarse courts, très légèrement élargis. Griffes du protarse fines et courbées, la dent interne épaissie (fig. 208).

 Paramères courts et bien globuleux à l'apex (fig. 209).

 Femelle : Corps plus massif ; massue antennaire un peu plus courte (fig. 204) ; protibia à dent apicale plus arrondie et massive (fig. 207) ; protarse à articles plus étroits et pilosité inférieure moins abondante.

Type au MNHU, Berlin. Holotype mâle (9 mm) avec les étiquettes suivantes : Zimbabwe, 11-12.xii.1993, 17°53'S/25°49'E, Victoria Falls : Zambezi-NP-Camp, lux, leg. M. Uhlig (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia uhligi n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m).

 Sept paratypes avec la même étiquette de localité, in MNHU et collection M. Lacroix.

Distribution. – ZIMBABWE : Victoria Falls (17°53’S 25°49’E, XII-1993, 8 ex., M. Uhlig rec., MNHU, coll. Lacroix).

Apogonia virescens Duvivier, 1891 (56) (fig. 1161)

 Apogonia virescens Duvivier, 1891 : 418 (Chevr. i. litt.) (V. Calabar).

 Apogonia virescens Duviv. ; Duvivier, 1892 : 279 (redescription).

 Apogonia virescens Duviv. ; Ritsema, 1896 : 57 (Congo).

 Apogonia virescens Duvivier ; Kolbe, 1899 : 40, 41, 47.

 Apogonia virescens Duv. ; Brenske, 1903 : 91.

 Apogonia virescens (Chevr.) Duvivier ; Dalla Torre, 1912 : 143.

 Apogonia virescens Duv. ; Burgeon, 1945 : 3 (clé), 15 (description).

 Apogonia virescens Duvivier ; Decelle, 1966 : 1701 (Dimonika, I-64, RDC).

 Apogonia virescens Duvivier ; Bezdek, 2004 : 53.

Distribution.  CAMEROUN. NIGERIA. TOGO.

GABON : Bas-Ogooué (00°50’S 09°40’E, 1901, Haug rec.).

RDC (Zaïre) (Burgeon) : Mayombe (05°00’S 13°00’E) ; Lukoleda (01°03’S 17°12’E) ; Bikoro (01°45’S 18°10’E) ; Eala (00°40’N 18°16’E) ; Boende (00°12’S 20°50’E) ; Kondue (05°00’S 23°25’E) ; Gemena (03°20’N 19°42’E) ; Bumba (02°11’N 22°28’E) ; Lindi ( ?) ; région de Sassa (05°05’N 25°30’E) ; Wendje (04°00’S 23°35’E) ; Bambesa (03°25’N 25°38’E) ; Dingila (03°38’N 26°04’E) ; Medje (02°25’N 27°20’E) ; Barumbu (01°23’N 23°51’E) ; Shabunda (02°40’S 27°25’E) ; Yangambi (00°40’N 24°30’E) ; Stanleyville (Kisangani) (00°31’N 25°11’E) ; Kaniama (07°30’S 24°10’E) ; Kamina (08°42’S 25°00’E) ; Nyunzu (05°55’S 28°00’E) ; Kapanga (08°20’S 22°34’E) ; Kimuela (04°57’S 13°26’E) ; Bosondjo (01°52’N 21°46’E, XI-1965).

RPC (Brazzaville) : Dimonika, Mayumbe (04°13’S 12°26’E, Descarpentries & Villiers, I-1964) ; Odzala national park (00°35’N 14°40’E, III-1997, 400-500 m, Murzin & Siniaev).

Apogonia werneri Lacroix, 2008 (57) (figs. 210-215, 1162)

 Apogonia werneri Lacroix, 2008a : 84.

 Description. – Taille : 8 mm. Corps ovalaire à côtés assez parallèles (fig. 1162). Rapport longueur/largeur = 1,65. Dessus peu brillant, non pileux, avant-corps noirâtre, élytres d'un brun foncé (fig. 210).

 Clypéus bien transverse, court, côtés formant un large arrondi avec le bord antérieur, celui-ci non incisé ; disque à ponctuation granuleuse et serrée. Rapport largeur/longueur du clypéus = 6. Sillon clypéo-frontal fin. Front à ponctuation fine, régulière et dense. Tête non pileuse.

 Pronotum bien transverse ; à côtés arrondis et plus obliques en partie antérieure ; angles antérieurs saillants ; marge antérieure largement arrondie, finement rebordée ; disque à ponctuation dense, fine et serrée. Ecusson fort, pas plus long que large, bien ponctué.

Elytres  à suture finement rebordée ; côtes saillantes ; ponctuation dense, enfoncée et riduleuse (fig. 212). Pygidium petit, à grosse ponctuation enfoncée portant des soies courtes. Métasternum bien ponctué, à pilosité courte et rare. Ventrites à ponctuation serrée et pilosité peu abondante, fine et courte. Côtés de l'abdomen non carénés.

Protibia tridenté ; dent basale peu indiquée ; la médiane courte ; l'apicale courte et arrondie (fig. 211). Eperon interne assez court. Articles II-IV du protarse courts. Griffes du protarse courtes, courbées, la dent interne courte et épaissie (fig. 213).

Paramères coudés avant l'apex, bien différents l'un de l'autre (fig. 214).

Type in collection M. Lacroix. Holotype mâle (8 mm) avec les étiquettes suivantes : Copperbelt, near Solwezi, Zambia, 10-XI-2003, Werner & SMRZ leg. (i) // Holotype (rouge) (i) // Apogonia werneri n. sp., M. Lacroix det. 2008 (m). Edéage disséqué et collé sur paillette.

Distribution. – ZAMBIE : région de Solwezi (12°15’S 26°25’E, XI-2003, 1 mâle, Werner & SMRZ rec., coll. M. Lacroix).

 Discussion. – C'est la deuxième espèce du genre présente en Zambie. Le taxon Apogonia aenea Moser, 1918, décrit de Zambie (N.-W. Rhodesia) est cité aussi de RDC (Zaïre) par Burgeon (1945). Le taxon werneri se différencie de aenea par les caractères suivants.

werneri : dessus brun foncé peu brillant ; bord antérieur du clypéus non sinué et côtés formant un large arrondi ; paramères bien différents (fig. 214).

aenea : dessus noir bronzé, luisant ; bord antérieur du clypéus sinué et côtés obliques ; paramères (fig. 215).