Tanzanipholis
Accueil > Melolonthinae > Afrique > Diplotaxini Tanzanipholis


Description (femelle). Petite taille, autour de 15 mm. Corps peu allongé (fig. 1176). Dessus à dense écaillure ronde (fig. 283).

 Clypéus court, à côtés arrondis ; bord antérieur à peine sinué ; disque plat à bords peu relevés (fig. 284). Ecaillure forte, légèrement lancéolée. Labre peu allongé, bilobé (fig. 287). Mandibules faibles. Dernier article des palpes maxillaires court, étroit, fusiforme (fig. 288). Antennes de 10 articles ; les III, IV et V égaux, légèrement soudés entre eux. Massue courte de 3 articles (fig. 285).

 Pronotum transverse, à côtés fortement incurvés en partie antérieure, légèrement crénelés en partie postérieure, avec de longs cils ; angles antérieurs aigus ; bord antérieur étroit, finement marginé (fig. 295).

 Elytres élargis avant l’apex ; à côtés sans gouttière latérale ; suture non rebordée ; pas de côtes saillantes. Calus apicaux non marqués. Apex élytral non rentré.

 Propygidium sans sillon médian (fig. 290). Métépisterne étroit, écailleux. Métasternum avec un mélange d’écailles rondes et de poils longs (fig. 296). Pas d’apophyse mésosternale. Ventrites à dense revêtement écailleux rond.

 Protibia court, tridenté (fig. 286). Protarse fin, à articles allongés (fig. 293). Griffes courbées, bifides à l’apex (fig. 289), toutes identiques. Mésotarse plus long que le mésotibia. Métafémur ovalaire, écailleux. Métatibia à apex élargi, sans carène médiane complète (fig. 291). Eperons apicaux inégaux (fig. 294). Métatarse peu allongé, à article I fort, plus court que le II (fig. 292).

1 espèce

Tanzanipholis Lacroix, 2002 : 163 (Diplotaxini).

Tanzanipholis Lacroix ; Bezdek, 2004 : 68 (Catalogue, Diplotaxini).
Tanzanipholis Lacroix ; Lacroix, 2010 : 82.

Espèce type : Tanzanipholis werneri Lacroix, 2002.


Discussion. Par ses caractères, le genre Tanzanipholis fait partie de la tribu des Diplotaxini. Le genre le plus proche serait le genre Empecta Erichson, endémique de Madagascar. Jusqu’à l’étude de Lacroix (2002 : 163), seul le genre Apogonia Kirby, avec ses nombreux sous-genres totalisant plus de 80 espèces africaines, représentait la tribu en région afrotropicale. L’examen des caractères des genres Epipholis Moser et Brachypholis Brenske, considérés par les auteurs et descripteurs comme appartenant à la tribu des Leucopholini, permet à juste titre de les placer au sein de la tribu des Diplotaxini.

 Le genre Tanzanipholis a été créé pour le taxon werneri récolté en Tanzanie.


Tanzanipholis werneri Lacroix, 2002 (88) (figs. 283, 284-296, 1176)

Derivatio nominis : espèce dédiée à Karl Werner, entomologiste allemand et récolteur de ce taxon.

Tanzanipholis werneri Lacroix, 2002 : 164 (femelle, Diplotaxini).

Tanzanipholis werneri Lacroix ; Bezdek, 2004 : 68.

Description. Taille : 15 mm. Corps court, assez ovalaire (fig. 283). Ecaillure du dessus régulière, dense, ronde et blanche (fig. 1176).

 Toute la tête à ponctuation forte, dense et râpeuse. Sillon clypéo-frontal fin. Ecaillure de la tête serrée et légèrement dressée. Massue antennaire plus courte que le funicule (fig. 285).

Côtés du pronotum fortement incurvés dans leur partie antérieure, la postérieure plus arrondie. Ecaillure forte, confluente, bien ronde. Ecusson un peu plus large que long, ponctué et écailleux sur ses côtés, lisse au milieu. Ecaillure élytrale comme celle du pronotum. Pygidium court, un peu plus large que long, arrondi à l’apex, fortement écailleux (fig. 290). Ventrites bombés ; le VI court, en forme de bourrelet.

Dents du protibia à apex bien arrondi ; dent apicale longue et peu courbée (fig. 286). Eperon interne situé au niveau de la dent médiane. Articles I et II du protarse égaux en longueur (fig. 293). Griffes petites, peu allongées à denticule interne contigu à l’apex, donnant un aspect bifide (fig. 289). Méso- et métatibia revêtus de fortes écailles ovalaires. Métafémur à forte écaillure (fig. 291).

Type au MNHN, Paris. Holotype : femelle (15 mm) avec les étiquettes suivantes : Tanzania, IV-1997, Uluguru Mts, Werner & Lizler rec. (i) // Tanzanipholis werneri n. gen. n. sp., M. Lacroix det. 2002 (m) // coll. M. Lacroix. In MNHN, Paris.

Distribution. TANZANIE : Uluguru Mts (07°10’S 37°40’E, IV-1997, 1 femelle, Werner & Lizler rec., MNHN).