pachypoides

Pachypoides

Accueil > Pachydeminae > Genera > afrotropical > groupe III

 Description. – Taille : 7,5 mm. Corps allongé. Avant-corps brun foncé ; élytres brun clair bordés de brun foncé (fig. 1144).

 Clypéus allongé, semi-circulaire, très peu relevé sur ses bords ; à ponctuation forte, espacée (fig. 1142). Sillon clypéo-frontal faible, peu distinct. Front plus large que le clypéus. Canthus oculaire court. Pilosité du dessus courte, peu dense. Antennes de dix articles à articles III court, IV et V très courts ; à massue de cinq articles égaux, deux fois plus longs que les articles II à V réunis (fig. 1143). Dernier article des palpes maxillaires allongé, non dilaté. Labre très petit, peu visible, conique.

 Pronotum transverse, à côtés arrondis, non crénelés ; angles antérieurs non saillants ; marge antérieure faiblement rebordée, avec une rangée de longues soies dressées ; côtés avec de longues soies et base densément villeuse. Ponctuation forte, espacée et disque non pileux (fig. 1138). Ecusson très fort, allongé, bien ponctué.

 Elytres étroits se rétrécissant régulièrement jusqu’à l’apex ; à côtés droits, à surface plate ; suture rebordée ; calus non marqués ; apex bien arrondi ; ponctuation forte, irrégulière et absence de pilosité sur le disque.

 Pygidium petit, arrondi à l’apex. Tout le dessous du corps recouvert d’un dense villosité longue cachant le métasternum et les ventrites.

 Protibia court, tridenté, à dent basale presque indistincte et dent apicale longue, légèrement courbe ; un éperon apical inséré au niveau de la dent médiane. Protarse à articles I à IV courts, légèrement dilatés, bien fournis de soies en dessous (mais pas en coussin). Griffes avec la dent interne longue, parallèle à l’apicale (fig. 1141). Mésotibia court, fin, à éperons apicaux longs et forts. Mésotarse à articles fins. Métafémur court, globuleux. Métatibia très court, s’élargissant très fortement jusqu’à l’apex ; à éperons longs et forts (fig. 1140). Métatarse long à griffes identiques à celles des autres tarses.

 Paramères (fig. 1139)

 Femelle inconnue.

1 espèce

 Pachypoides Fairmaire, 1884 : CXLIII.

 Pachypoides Fairmaire, 1887 : 122.

 Pachypoides Fairmaire ; Kolbe, 1897 : 170.

 Pachypoides Fairmaire ; Dalla Torre, 1912 : 67 (Sericini).

 Pachypoides Fairmaire ; Lacroix, 1994b : 164.

 Pachypoides Fairmaire ; Lacroix, 2001 : 217.

Pachypoides Fairmaire ; Lacroix, 2007 : 228.

   Espèce type : Pachypoides limbipennis Fairmaire.

 Discussion. – En 1884, Fairmaire décrit Pachypoides limbipennis n. gen., n. sp. d’après un matériel récolté par M. G. Révoil lors d’un voyage effectué en Somalie. L’espèce provient de la région de Makdischu (ou Mogadisho). L’auteur reprend la même description dans une étude plus complète sur les « Coléoptères des voyages de M. G. Révoil en Somalie », parue en 1887 dans les Annales de la Société entomologique de France. Une figure (pl. 1, fig. 9) illustre la description. Fairmaire place son nouveau genre parmi les Pachypodides, proche du genre méditerranéen Pachypus Serville, 1825.

 Brenske, en 1895, dans une étude sur de nouveaux Mélolonthides et Rutélides récoltés par la mission italienne du Capitaine V. Bottego effectuée en 1892 dans la région du fleuve Giuba, fait référence à Pachypoides limbipennis Fairmaire, 1884, sans en avoir vu un exemplaire. Il affirme que, d’après les caractères énoncés par Fairmaire et au vu de l’illustration figurant cette espèce, celle-ci n’est pas un Pachypodide mais est voisine du genre Camenta Erichson, 1847, un Sericinae.

 Par la suite, cette espèce figure parmi les Sericini dans le Coleopterorum Catalogus, volume XX par Dalla Torre (1912, pars 47, page 67).

 L’examen d’un syntype étiqueté par Fairmaire « Pachypoides limbipennis, n. sp. » permet d’affirmer que cette espèce appartient à la sous-famille des Pachydeminae et se rapproche par ses caractères des genres et espèces d’Afrique Orientale et du Sud. Il semble étonnant que Brenske ait pu se méprendre à ce point sur l’appartenance de ce genre à un taxon supérieur aussi éloigné par ses caractères que les Sericini car la description de Fairmaire et l’illustration fidèle jointe ne permettent pas de l’y placer. Au contraire, tous les caractères énoncés et figurés sont ceux d’un Pachydeminae.

 Type au MNHN, Paris. Lectotype mâle (7,5 mm) avec les étiquettes suivantes : Muséum Paris, Somali, Révoil 1885 // Pachypoides limbipennis n. sp. (étiquette manuscrite de Farmaire) // Type.

 Distribution. – SOMALIE : Bulo-Kero (Patrizi, 1 mâle, Musée de Gênes). – Mogadiscio, Afgoi (22-IV/5-V-1984, R. Mourglia, 4 mâles, Musée de Tervuren). – Mogadiscio 70 km, Benadir (2/19-V-1986, R. Mourglia, 1 mâle, Musée de Tervuren). – environs de Mogadiscio (1885, Révoil, 1 mâle, MNHN) .