onochaeta

Onochaeta

Accueil > Pachydeminae > Genera > afrotropical > groupe VII

Description. – Taille : 14 à 20 mm. Corps assez massif, peu allongé (fig. 1529). Dessus du corps entièrement pileux, brun foncé ou noirâtre, brillant.

Clypéus important, rectangulaire ; côtés droits ou très légèrement arrondis ; bord antérieur très légèrement arrondi, non incisé ; disque plat, à ponctuation forte et râpeuse. Sillon clypéo-frontal sinué, sans carène. Front à ponctuation forte et râpeuse. Pas de carène frontale. Clypéus et front sur le même plan. Tête à dense pilosité dressée. Dernier article des palpes maxillaires excavé sur le dessus. Palpes labiaux de 3 articles, insérés latéralement. Labre petit, aplati. Antennes de 10 articles, le III pas plus long que le IV, les VI et VIII aplatis et courts. Massue de 3 articles, un peu plus longue que le funicule.

Pronotum allongé, très peu transverse ; côtés arrondis vers leur base, bien convergents en partie antérieure, non crénelés ; angles antérieurs prononcés ; marge antérieure non rebordée, sans ourlet membraneux, ciliée. Disque à ponctuation forte, enfoncée et à dense et longue pilosité. Ecusson pas plus long que large, ponctué et cilié.

Elytres courts, à côtés bien arrondis avant l’apex ; suture rebordée. De fortes côtes saillantes sur le disque. Calus non prononcés. Ponctuation dense et pilosité abondante entre les côtes. Apex droit, non rentré. Propygidium découvert par les élytres. Pygidium important. Métasternum fortement villeux. Ventrites à dense pilosité.

Protibia bidenté, la dent inférieure très proche de l’apicale. Eperon apical court et fin. Protarse peu allongé, à articles II-III-IV très courts. Griffes du protarse allongées, courbes, avec un denticule basal. Mésotibia allongé, sans carène transverse. Mésotarse court, à peine plus long que le mésotibia. Métafémur allongé, non dilaté. Métatibia allongé, sans carène transverse ; non élargi à l’apex. Eperons apicaux subégaux, non dilatés. Métatarse court, pas plus long que le métatibia ; article I court mais dilaté, les II, III et IV très courts. Griffes des méso- et métatarse égales, identiques à celles du protarse.

Femelle inconnue.


Onochaeta Erichson, 1848 : 654.

Onochaeta Erichs. ; Burmeister, 1855 : 449.

Onochaeta Erichs. ; Lacordaire, 1856 : 304.

Onocheta (sic) ; Boheman, 1857 : 80.

Onochaeta Erichson ; Gemminger & Harold, 1869 : 1188.

Onochaeta Erichs. ; Péringuey, 1904 : 120.

Onochaeta Er. ; Dalla Torre, 1913 : 305.
Onochaeta Erichson ; Lacroix, 2007 : 288.
Espèce type :
Melolontha porcata Swartz, 1817 (désignation par Burmeister).


1 espèce

Le genre Onochaeta Erichson comprend une espèce : O. porcata (Swartz) répandue en Afrique du Sud (province du Cap, Natal). Cette espèce est peu réprésentée dans les collections (2 ex. au MNHN, Paris ; 5 ex. dans les différentes collections des musées sud-africains ; le type à Stockholm).

Melolontha porcata Swartz in Schönherr, 1817 : 175 (Caput bonae Spei ?), appendix : 87 (diagnose).

Onochaeta porcata Schönh. ; Erichson, 1848 : 654.

Onochaeta porcata Schönh. ; Burmeister, 1855 : 449.

Onochaeta porcata Schoenherr ; Lacordaire, 1856 : 304.

Onochaeta porcata Swartz ; Gemminger & Harold, 1869 : 1188.

Onochaeta porcata Swartz ; Péringuey, 1904 : 121.

Onochaeta porcata Swartz ; Dalla Torre, 1913 : 305.
 
Onochaeta porcata (Swartz) ; Lacroix, 2007 : 288.

Type au Naturhistoriska Riksmuseet, Stockholm.

Distribution. – AFRIQUE DU SUD : Province du Cap ; Natal.