clomecyra

Clomecyra

Accueil > Pachydeminae > Genera > afrotropical > groupe VIII

 Description. Taille moyenne. Corps allongé (fig. 1876). Côtés élytraux subparallèles. Avant-corps à forte pilosité.

 Bord antérieur du clypéus arrondi ; côtés fortement convergents ; disque concave à bords bien relevés. Côtés du clypéus non incisés (fig. 1878). Clypéus et front sur le même plan (fig. 1880). Sillon clypéo-frontal non caréné. Pas de carène frontale (fig. 1879). Canthus oculaires présents. Dernier article des palpes maxillaires arrondi, lisse. Palpes labiaux de 3 articles, insérés ventralement.

 Antennes de 10 articles. Articles III-VII courts. Article III pas plus long que le IV. Massue antennaire peu allongée, de 3 articles (fig. 1880). Labre petit, conique, arrondi à l’apex.

 Pronotum transverse ; côtés non crénelés ; marge antérieure sans ourlet membraneux ; disque à pilosité fauve dressée, plat (fig. 1887). Ecusson pas plus long que large.

 Elytres à côtés assez parallèles ; apex droit, non rentré ; calus apicaux non marqués ; suture légèrement rebordée. Pilosité du disque faible ; côtés et apex plus fortement pileux.

 Pygidium petit ; pas plus long que large (fig. 1886). Métasternum fortement villeux. Ventrites à pilosité peu dense.

 Protibia allongé, tridenté ; les dents fortes, bien marquées, même la basale (fig. 1877). Eperon du protibia présent. Griffes des tarses égales, avec un denticule vers la base (fig. 1881). Pro- et mésotarse non dilatés, sans touffes de soies en dessous. Métafémur ovalaire, fortement dilaté. Métatibia court, fortement élargi avant l’apex (fig. 1884), sans carène transverse, ainsi que le mésotibia (fig. 1883). Corbulae du métatibia sans denticules. Eperons du métatibia inégaux, l’externe fortement dilaté (fig. 1885). Articles des pro- et mésotarse allongés.


2 espèces

Clomecyra Lacroix, 1999a : 47.
Clomecyra Lacroix ; Lacroix, 2007 : 328.

Espèce type : Cyclomera rikatlensis Péringuey.


 Discussion. Le genre Clomecyra Lacroix appartient au groupe VIII défini par Lacroix (1999). Ce genre a été créé en 1999 pour le taxon Cyclomera rikatlensis Péringuey du Mozambique. Une deuxième espèce, C. ballerioi est décrite par Lacroix en 2002.

 Le taxon C. ballerioi se distingue de C. rikatlensis par les caractères énumérés dans le tableau suivant :


Caractères

Bord antérieur du clypéus

Ponctuation du clypéus

Dernier article palpes maxillaires

Forme du labre

Massue antennaire

Angles antérieurs du pronotum

Dents du protibia

Apex du métatibia

Eperon interne du métatibia

Métafémur


rikatlensis

lanciforme (1889)

absente au milieu (1889)

court et élargi (1893)

court, triangulaire (1895)
pas plus longue que le funicule

légèrement anguleux  

fortes, apex arrondi (1897)

fortement élargi (1899)

bien dilaté (1901)

fortement ovalaire


ballerioi

arrondi (1888)

présente partout (1888)

allongé, fusiforme (1892)

allongé, arrondi à l’apex (1894)

deux fois plus longue

bien arrondis

fines, à apex aigu (1896)

moins élargi (1898)

non dilaté (1900)

plus allongé


Clomecyra ballerioi Lacroix, 2002 : 154.

Clomecyra ballerioi Lacroix ; Lacroix, 2007 : 329.
Biologie. – Tous les exemplaires de
C. ballerioi ont été récoltés à la lumière dans un « resort » proche du lac St. Lucia (un exemplaire noyé dans une piscine). L'environnement est une mosaique de forêt côtiere (sur sol sablonneux) et de savane humide.
Type au South African Museum, Cape Town. Holotype mâle (17 mm) avec les étiquettes suivantes : RSA – KwaZulu Natal, Hluhluwe : Falaza Game Park, 10-14.XI.2001, L.A. Ballerio (i) // Holotype // Clomecyra ballerioi n. sp., M. Lacroix det., 2002 (m).
Cinq paratypes mâles avec la même étiquette de récolte.
In coll. M. Lacroix, coll. L.A. Ballerio, South African Museum.
Distribution.Afrique du Sud : Kwazulu Natal, région de Hluhluwe (28°05’S et 35°05’E).

Cyclomera rikatlensis Péringuey, 1904 : 140.

Cyclomera riklatensis (sic) Péring. ; Dalla Torre, 1913 : 312.

Cyclomera rikatlensis Péringuey ; Ferreira, 1963 : 801.

Clomecyra rikatlensis Péringuey ; Lacroix, 1999a : 47 (espèce-type du genre).

Clomecyra rikatlensis Péringuey ; Lacroix, 2002 : 156.
Clomecyra rikatlensis Péringuey ; Lacroix, 2007 : 330.
Type au South African Museum, Cape Town.
Distribution. – MOZAMBIQUE : Rikatla, Delagga-Bay (1908-1909,
H.A. Junod, 1 mâle).


 Le genre Cyclomera Klug a été créé pour les taxons dispar Klug et castanea Klug. Par la suite, trois autres espèces ont été décrites comme appartenant au genre Cyclomera : rugipennis Harold, 1878, hirticollis Waterhouse, 1875 et rikatlensis Péringuey, 1904. Le taxon hirticollis a été classé par Evans (1987c) dans le genre Aipeiopsis Péringuey. Le taxon rugipennis est conservé dans le genre Cyclomera avec dispar Klug. Le taxon castanea a été classé par Lacroix (1999) dans le nouveau genre Palacephala en compagnie du taxon Clitopa erichsoni Klug. Le genre Clomecyra est créé par Lacroix (1999) pour le taxon rikatlensis Péringuey dont les caractères ne correspondent pas à ceux du genre Cyclomera Klug (espèce type dispar Klug).

 En 2002, Lacroix décrit Clomecyra ballerioi n. sp. d’après six exemplaires récoltés à Falaza Game Park (RSA, Kwazulu Natal, Hluhluwe, 10/14-XI-2001, L.A. Ballerio rec.). Holotype au South African Museum, Cape Town ; cinq paratypes mâles in coll. Lacroix, Ballerio, South African Museum. Cette nouvelle espèce est comparée avec C. rikatlensis. Dix-huit figures illustrent l’article (dont 2 photos couleur d’habitus).


ballerioi